Dans le village de Spartak, près de Donetsk
Dans le village de Spartak, près de Donetsk © REUTERS/Shamil Zhumatov / REUTERS/Shamil Zhumatov

Depuis une semaine, les combats reprennent autour de Donestk. Les pilonnages d'artillerie sont presque quotidiens autour de l'aéroport. Le gouvernement ukrainien accuse la Russie d'avoir dépêché des troupes et du matériel pour renforcer les rebelles.

Le gouvernement ukrainien a accusé la Russie d'avoir dépêché jeudi dernier des troupes et du matériel pour renforcer les rebelles. Les deux camps se reprochent mutuellement de violer l'accord conclu le 5 septembre à Minsk, en Biélorussie. A Kiev, le ministre ukrainien de la Défense, Stepan Poltorak, a dit mercredi se préparer à une offensive des rebelles. Caroline Larson a recueilli ses propos :

Nous observons les mouvements des troupes russes [...] Nous nous attendons à des agissements imprévisibles.

Mardi, un porte-parole de l'armée ukrainienne a évoqué un renforcement des séparatistes , notamment autour du port stratégique de Marioupol, dans le sud-est du pays. Kiev accuse les Russes d'avoir envoyé jeudi dernier une colonne de 32 chars, de pièces d'artillerie et de camions prêter main forte aux séparatistes.

Moscou dément, l'UE brandit la menace des sanctions

Durant le week-end, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a dit avoir localisé dans l'est de l'Ukraine un convoi de 40 véhicules, dont 19 gros camions Kamaz tractant chacun un obusier de 122 mm. Les véhicules n'avaient aucune marque d'identification et les hommes à bord, vêtus de noir, ne portaient aucun insigne. Pour Kiev, il ne fait aucun doute qu'il s'agit de soldats russes, a dit le porte-parole de l'armée ukrainienne, Andriy Lissenko. L'armée russe a de nouveau démenti mercredi avoir envoyé des soldats en Ukraine.

La Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, a annoncé mardi que les ministres européens des Affaires étrangères étudieraient la semaine prochaine un éventuel alourdissement des sanctions à l'encontre de la Russie.

Des colonnes russes en Ukraine
Des colonnes russes en Ukraine © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.