Porochenko, Poutine et Merkel lors des commémorations du D-Day
Porochenko, Poutine et Merkel lors des commémorations du D-Day © maxppp

Les représentants de la diplomatie allemande, française, russe et ukrainienne se retrouveront ce mercredi après midi afin de tenter une énième fois de trouver une solution au conflit qui oppose l'Ukraine à la Russie depuis novembre 2013.

Le conflit ukrainien se poursuit ce mercredi avec une opération militaire menée par les troupes de Kiev contre les forces pro-russes.

Dans le même temps, les diplomates tentent de trouver une solution en se réunissant ce mercredi après-midi à Berlin. Après un cessez-le-feu de 7 jours prolongé de trois jours, le Président Ukrainien, Petro Porochenko a repris les hostilités. Une attitude critiquée à demi-mot par l'UE mais comprise par Washington à l'image de Marie Harf, la porte-parole adjointe du Département d'Etat américain.qui a déclaré : "il faut être deux pour observer un cessez-le-feu."

En effet, malgré le respect du cessez-le feu du côté de Kiev, les séparatistes ne l'ont de leur côté jamais totalement observé.

Ce mercredi après-midi à Berlin, l'allemand Frank-Walter Steinmeier, le français Laurent Fabius, le russe Sergueï Lavrov et l'ukrainien Pavlo Klimkine reprendront donc les négociations. Il s'agit pour les chefs de la diplomatie de ces différents états de faire en sorte que le dialogue se renoue entre Kiev et les Insurgés. Le rôle de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) sera aussi évoqué.

Cette discussion s'engage alors que le Président russe Vladimir Poutine déclarait ce mardi que Porochenko portait toute la responsabilité de la situation actuelle.

►►►A LIRE | Dossier "Comment en est-on arrivé là ?" réalisé par France Culture

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.