40 morts : 38 combattants et deux civils. Depuis lundi, au lendemain de l'élection dès le premier tour de la présidentielle du pro-européen Petro Porochenko, des combats opposent l'amrée ukrainienne et des miliciens pro-russes.

L'aéroport est complètement sous contrôle. L'ennemi a subi de lourdes pertes et nous aucune.

combats meurtriers à donetsk
combats meurtriers à donetsk © reuters

Ce sont les mots du ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsène Avakov. Le nouveau président Petro Porochenko a refusé tout dialogue avec les "terroristes" et estimé que l'armée serait capable de mettre fin "en quelques heures" à la révolte séparatiste dans l'Est.

Des coups de feu ont toutefois continué à retentir dans la nuit et, dans la matinée, des tirs de mitrailleuse provenaient de la route de l'aéroport. Dans le centre, la patinoire était en flammes, mais lespompiers sont parvenus à maîtriser l'incendie. L'Ukraine a accusé Moscou d'avoir dépêché des "terroristes" sur son territoire après des affrontements survenus dans la nuit avec des gardes frontières.

Moscou appelle de son côté à l'arrêt immédiat des violences en Ukraine. Vladimir Poutine, dont c'était la première déclaration sur le sujet depuis l'élection présidentielle ukrainienne de dimanche, a plaidé en faveur du dialogue entre Kiev et les dirigeants régionaux pour mettre fin à la crise.

► ► ► COMPRENDRE | Les enjeux de la présidentielle ukrainienne

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.