les premiers camions du convoi russe franchissent le poste-frontière de donetsk
les premiers camions du convoi russe franchissent le poste-frontière de donetsk © reuters

Les gardes-frontières et douaniers ukrainiens ont débuté ce jeudi l'inspection des premiers camions du convoi humanitaire russe. Il est toujours bloqué à la frontière côté russe depuis une semaine. Mais Serguiï Astakhov, porte-parole des gardes-frontières ukrainiens confirme bien que "L'inspection de l'aide humanitaire russe a commencé". La procédure devrait permettre à près de 300 camions russes chargés selon Moscou de 1.800 tonnes d'aide humanitaire destinée aux populations de l'est de l'Ukraine victimes du conflit, de traverser la frontière pour se rendre jusqu'au bastion rebelle de Lougansk.

A ce moment, la cargaison devrait être distribuée par la Croix-Rouge. Cette inspection de près de 300 camions s'effectue dans un climat très tendu.

Les précisions de Bertrand Gallicher à 19 heures dans le journal de Patrick Boyer :

L'inspection se déroule du côté russe de la frontière, sur le point de passage de Donetsk(éponyme du principal bastion séparatiste dans l'est de l'Ukraine), car le côté ukrainien de celle-ci est sous contrôle des rebelles. Les autorités ukrainiennes craignent que les camions ne fassent l'objet d'une "provocation" de la part des insurgés qui pourrait favoriser une intervention russe.Elles ont néanmoins averti que l'acheminement de l'aide sur le territoire contrôlé par les rebelles ne se fera qu'avec des "garanties" pour sa sécurité.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.