Ukraine négociations opposition Ianoukovitch
Ukraine négociations opposition Ianoukovitch © Max PPP

A la veille de nouvelles manifestations massives, l'opposition ukrainienne s'est rendue aujourd'hui à une table ronde avec le président Ianoukovitch. Quelques heures plus tard, les militants pro-européens ont dénoncé un "simulacre" de négociations.

A la sortie, la colère des militants de l'opposition. Selon Vitali Klitschko, champion du monde de boxe et dirigeant du partie Udar (la frappe)

Le pouvoir n'a pris en compte aucune de nos exigences. Cette table ronde n'est qu'un simulacre

Premières négociations après trois semaines de manifestations

Après une hésitation dans la journée, les trois dirigeants de l'opposition pro-européenne:

Vitali Klitschko, Arseni Iatseniouk (un responsable du parti La patrie de l'opposante emprisonnée Ioulia Timochenko) et le nationaliste Oleg Tiagnybok.

Mercredi, les forces de l'ordre ont tenté de déloger les manifestants par la force, détruisant les barricades et en essayant d'évacuer totalement la place de l'indépendance. Malgré l'assaut violent lancé à 2h du matin, les opposants sont revenus s'installer quelques heures plus tard.

viktor ianoukovitch se rend en chine, laissant une ukraine en pleine crise
viktor ianoukovitch se rend en chine, laissant une ukraine en pleine crise © reuters

Ianoukovitch appelle à "se calmer"

Le président ukrainien a promis une amnistie pour les manifestants interpelés, la seule proposition concrète à la sortie des négociations.

J'appelle tous les Ukrainiens qui sont dans la rue à se calmer et à cesser la confrontation

L'opposition réclame la démission du gouvernement et le retour à la signature d'un accord d'association avec l'UE, brutalement suspendu fin novembre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.