Un soldat ukrainien posté à quelques kilomètres de Donetsk
Un soldat ukrainien posté à quelques kilomètres de Donetsk © Reuters / Gleb Garanich

Ce samedi matin, les forces militaires ukrainiennes ont fait décoller leurs avions. Toute la nuit précédente, les combats se sont poursuivis entre séparatistes pro-russes et l'armée officielle. L'enjeu est toujours Donetsk, l'une des plus grandes villes du pays détenue par les pro-russes.

Les forces armées ukrainiennes passent à l'offensive aérienne. Ce samedi matin, les avions de l'armée de Kiev ont décollé.

Cette opération est une riposte puisque la veille les tirs de missiles de séparatistes avaient fait 23 morts dans les rangs de l'armée officielle.

"Retrouver et détruire" les rebelles

Pendant toute la nuit de vendredi à samedi dans plusieurs régions de l'est, les combats se sont poursuivis.

Petro Porochenko, le président ukrainien, avait annoncé officiellement la veille qu'il allait "retrouver et détruire" les rebelles à l'origine de cette attaque, qui avait également fait une centaine de blessés. Samedi, deux soldats ont d'ores et déjà été tués et environ 20 autres blessés dans des tirs de mortier et de missiles.

De puissantes explosions

Les avions de combat auraient mené des frappes dans la ville de Horlivka, selon les rebelles : "Il y a eu une série de puissantes explosions. Les détails sont en train d'être examinés", a expliqué un des séparatistes pro-russes, Konstantin Knyrik.

►►► A LIRE AUSSI : L'armée ukrainienne encercle Donetsk

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.