Les séparatistes se battent près de l'aéroport de Donetsk
Les séparatistes se battent près de l'aéroport de Donetsk © Antoine Giniaux

Hélicoptères et parachutistes de l'armée ukrainienne ont livré bataille lundi pour tenter de reprendre le contrôle de l'aéroport de Donetsk, occupé par des insurgés pro-russes. Le maire de Donetsk, Olexandre Loukiantchenko, a conseillé aux habitants de rester chez eux après des combats ayant fait des "victimes civiles".

Pétro Porochenko, officiellement déclaré lundi "nouveau président de l'Ukraine" élu avec plus de 54% des voix, avait annoncé dès dimanche soir qu'il se rendrait dans le Donbass, le bassin minier dans l'Est, coeur de l'insurrection.

La réponse des séparatistes pro-russes n'a pas tardé : armés de kalachnikov et de lance-roquettes, ils ont pris de nuit le contrôle de l'aéroport international de Donetsk, et tenté de s'emparer de la gare. Manière également de rappeler au président élu qu'il n'était pas le bienvenu.

En face, l’armée ukrainienne a riposté avec des avions de chasse, des hélicoptères, des tirs de mortier. Rafales de mitrailleuses lourdes, fumée noire au-dessus du terminal : avec la bataille pour le contrôle de l'aéroport de Donetsk, un point stratégique d'accès à l'Est séparatiste de l'Ukraine, un nouveau front s'est ouvert

La "bataille de Donetsk" est une nouvelle phase de l’offensive contre les terroristes

affirme le nouveau président. Pétro Porochenko promet une opération qui ne durera pas des semaines, mais "quelques heures".

Une opération, rtès impopulaire auprès des habitants, qui a crée des scènes de panique dans les quartiers limitrophes. Face à la violence des combats, ils étaient nombreux à Donetsk à afficher leur soutien aux miliciens séparatistes pro-russes.

Reportage d’Antoine Giniaux à Donetsk

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.