un avion militaire abattu par des séparatistes pro-russes en ukraine
un avion militaire abattu par des séparatistes pro-russes en ukraine © reuters

Une cinquantaine de soldats ukrainiens ont été tués dans le crash de leur avion de transport dans la nuit de vendredi à samedi. Leur appareil a été abattu par des combattants séparatistes au moment de l'atterrissage, dans l'est du pays.

L'attaque s'est produite à l'aéroport de Louhansk, et elle n'a pas laissé une chance aux soldats embarqués à bord du vol militaire.

Selon le ministère de la Défense, l'avion cargo transportait des renforts mais aussi du matériel pour les troupes qui participent à l'offensive lancée par les autorités de Kiev contre les rebelles qui contrôlent plusieurs villes de l'est du pays.

Les dernières précisions à Kiev de Caroline Larsson

Le président ukrainien Petro Porochenko a réagi rapidement, en convoquant les responsables de la sécurité et de la défense du pays. Il a promis que l'attaque serait punie dans les plus brefs délais, au-delà du processus de réconciliation en cours.

Tous ceux qui sont impliqués dans des actes de terrorisme de cette ampleur méritent un châtiment. L'Ukraine a besoin de la paix. Cependant, les terroristes recevront la réponse adéquate.

Dans un communiqué, le ministère s'inquiète aussi de la puissance de cette attaque, peu commune du côté des rebelles pro-russes : "Dans la nuit du 13 au 14 juin, les terroristes ont tiré avec une arme antiaérienne et une mitrailleuse de gros calibre, abattant un avion de transport militaire (Illoutchine) IL-76 qui s'apprêtait à atterrir".

L'Ukraine et les Etats-Unis accusent en effet la Russie d'avoir livré des armes lourdes aux insurgés pro-russes, notamment des chars et des lance-roquettes, alors que Kiev a annoncé vendredi avoir repris la ville stratégique de Marioupol.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.