Les manifestations en Ukraine
Les manifestations en Ukraine © MAXPPP

Des centaines de milliers de personnes massées au centre-ville de Kiev ce dimanche, pour protester contre les lois restreignant... le droit à manifester. Des incidents avec les forces de l'ordre ont éclaté en marge du rassemblement.

Canons à eau, lacrymogènes, grenades assourdissantes, coups de matraque... Les policiers ont usé de tous les moyens pour repousser les manifestants. Alors que le rassemblement touchait à sa fin sur la place de l'Indépendance, certains d'entre eux ont tenté de franchir un cordon de policier pour se rendre vers le Parlement, et se sont même emparés de fourgons de police qui en bloquaient l'accès. Ils ont fini par mettre le feu à l'un des véhicules. Au moins deux personnes ont été blessées.

Pendant ce temps-là, le leader de l'opposition Vitali Klitschko essayait de s'interposer et appelait la foule à ne pas provoquer la police. Il faut dire que jusque-là, les quelque 200 000 manifestants avaient défilé pacifiquement, tout en bravant l'interdiction de tout rassemblement dans le centre de Kiev jusqu'au 8 mars.

Le récit sur place de Sébastien Gaubert

Les textes qui mettent en colère les manifestants prévoient par exemple des peines de prison de quinze jours pour l'installation de tentes ou d'estrades sur des lieux publics, et jusqu'à cinq ans de prison pour les personnes bloquant des bâtiments officiels.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.