A Kiev, les manifestants ont reconstruit les barricades
A Kiev, les manifestants ont reconstruit les barricades © Nicolas Mathias/Radio France

Alors que l'opposition continue à manifester, nouveau retournement de situation à Kiev, où le Premier vice-Premier ministre ukrainien Serhiy Arbouzov a annoncé jeudi soir que l'Ukraine signera "bientôt" un accord d'association et de libre-échange avec l'Union européenne

Alors que l'opposition continue à manifester à Kiev, le ministre s'est rendu à Bruxelles avec une délégation comprenant notamment le ministre des Finances et le chef de la banque centrale, pour solliciter une aide financière de la part de Bruxelles en échange de la signature de l'accord, auquel Kiev avait brutalement renoncé le mois dernier. Ce que le commissaire européen chargé de l'Elargissement, Stefan Füle, a accepté.

A Kiev, les manifestants maintiennent la pression sur le gouvernement. Les 10.000 personnes qui campent sur la place de l'Indépendance, point central de la contestation, devraient être rejointes par 70.000 personnes de trois régions de l'ouest de l'Ukraine. Les barricades détruites par les forces de l'ordre dans la nuit de mardi à mercredi ont été relevées.

A Kiev, Marc Crépin explique que les manifestants ne semblent pas ébranlés par la concession d'une signature à Bruxelles

La soudaine décision du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, annoncée le 21 novembre dernier, de renoncer à signer un accord de rapprochement avec l'UE pour relancer les négociations avec son grand voisin russe a déclenché un mouvement de contestation d'une ampleur inédite depuis la "révolution orange" de fin 2004.

Le président russe Vladimir Poutine a menacé l'Ukraine de sanctions économiques en cas de conclusion d'un accord avec l'UE. Kiev a d'importantes dettes envers la Russie, notamment des factures de gaz non payées.

Le président Ianoukovitch s'apprête à signer le 17 décembre à Moscou une série d'accords avec la Russie, qui permettraient notamment à l'Ukraine de s'approvisionner en gaz à un coût moindre. ce que certains considèrent comme le début d'un engagement envers Moscou.

Mais avant Moscou, le Président Ianoukovitch va rencontrer l'opposition ukrainienne. Ses leaders, dont l'ex champion du monde de boxe Vitali Klitschko, vont participer vendredi à des négociations avec le président ukrainien.

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | L'ukraine corrompue, un reportage de Yann Gallic

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.