Catherine Ashton, Haute représentante de l'Union européenne pour la politique étrangère
Catherine Ashton, Haute représentante de l'Union européenne pour la politique étrangère © Radio France / MaxPPP
**Un nouveau gouvernement ukrainien devrait voir le jour jeudi. Catherine Ashton a plaidé pour un gouvernement d'union nationale. La Russie juge "douteuse" la légitimité des nouvelles autorités ukrainiennes.** Le parlement ukrainien a repoussé à jeudi le vote sur la formation d'un nouveau gouvernement. Il souhaite laisser plus de temps aux consultations entre partis. En visite à Kiev, Catherine Ashton a plaidé pour la formation d'un gouvernement d'union ntaionale. Par ailleurs, la Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour la politique étrangère ne s'est pas étendue sur la question de l'aide financière. **Elle a rappelé que l'UE devait travailler avec le Fonds monétaire international (FMI), Marc Crépin**
Le numéro deux de la diplomatie américaine, William Burns, est également en Ukraine. Il est accompagné de représentants du Trésor qui "travailleront de concert avec des partenaires comme l'UE et le Fonds monétaire FMI pour discuter d'un soutien financier nécessaire" à l'Ukraine, selon le département d'Etat. ### L'Ukraine : tiraillée entre l'UE et la Russie Catherine Ashton invite la Russie à laisser l'Ukraine "choisir sa voie". De son côté, Serguei Lavrov, minisitre russe des affaires étrangères a accusé l'Europe de vouloir forcer la main aux ukrainiens. Oleksander Tourchinov qui assure l'intérim de la présidence ukrainienne a présenté comme une "priorité" un rapprochement avec l'UE, tout en se disant prêt à engager des relations avec la Russie "sur un pied d'égalité". **Dans tous les cas, trouver des fonds ne sera pas une mince affaire, Pierre Benazet**
La Russie qui avait annoncé en décembre dernier un crédit de 15 milliards de dollars, dont elle n'a versé que 3 milliards. Un versement qui paraît compromis au vu de la situation tendue entre les deux pays. Moscou a rappelé dimanche son ambassadeur et menacé d'augmenter les droits de douane sur les importations en provenance d'Ukraine si Kiev se rapproche de l'UE.
Ukraine : situation économique
Ukraine : situation économique © Radio France / Idé

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.