Evêques et Cardinaux au Consistoire de février 2015
Evêques et Cardinaux au Consistoire de février 2015 © MaxPPP/ZUMAPRESS.com/Evandro Inetti

Au Vatican, après deux jours de Consistoire sur la réforme de la Curie, le Pape intronisera ce samedi 20 nouveaux cardinaux qu'il a lui même choisis.

Le pape François a réuni durant la semaine au Vatican ses principaux conseillers, puis plus de cent cardinaux du monde entier, convoqués jeudi et vendredi à Rome en consistoire, pour leur faire approuver les principes d'une réforme du gouvernement de l'Eglise qui se heurte à de fortes résistances.

Enfin, samedi et dimanche, seront créés vingt nouveaux cardinaux choisis par François, dont quinze nouveaux électeurs de moins de 80 ans en cas de conclave. Parmi eux, quinze sont des hommes de terrain et un seul vient de la Curie, le gouvernement de l'église.

Panama, Vietnam, Birmanie, Thaïlande, Tonga, Cap Vert, Ethiopie, la volonté d'une Eglise plus diverse - ici de l'hémisphère sud - est évidente.

Un message fort du Pape François qui ne fait pas que des heureux à la Curie.

Laetitia Saavedra

Les résistances sont multiples

En énumérant en décembre quinze maladies de la Curie -mondanité, bureaucratie, calomnies, corruption, scandales de moeurs, etc-, le Pape a surpris et suscité une grande hostilité.

Parmi les cardinaux qui viennnent du monde entier, et dont beaucoup sont des conservateurs nommés par Jean Paul II et Benoît XVI, beaucoup s'inquiètent aussi d'une perte de pouvoir du Vatican, et d'un certain relâchement doctrinal et ed ce qui est perçu par beaucoup comme des ouvertures vers les divorcés, les unions libres et les homosexuels.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.