[scald=37363:sdl_editor_representation]ALGER (Reuters) - Un double attentat suicide contre des installations militaires en Algérie a fait 18 morts vendredi à Cherchell, ville de garnison située à environ 90 km à l'ouest d'Alger, a-t-on appris de source hospitalière.

Deux assaillants se sont fait exploser à l'entrée de la caserne peu après l'"iftar", l'heure de rupture du jeûne quotidien observé pendant le ramadan, a-t-on précisé de source proche des services de sécurité.

"Sur les 18 morts, il y a 16 militaires et deux civils", a-t-on dit de source hospitalière. Cette dernière a ajouté que le bilan de 36 morts avancé auparavant de source proche des services de sécurité était erroné.

Pays exportateur d'hydrocarbures, l'Algérie a été le théâtre dans les années 1990 et 2000 d'affrontements entre les forces de sécurité et des combattants islamistes.

L'organisation Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a déjà revendiqué des attentats en territoire algérien par le passé.

Lamine Chikhi, Philippe Bas-Rabérin, Jean-Loup Fiévet et Bertrand Boucey pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.