Le ferri italien Norman Atlantic en flammes au large de la Grèce
Le ferri italien Norman Atlantic en flammes au large de la Grèce © AP Sipa

Le sauvetage des 478 personnes à bord est rendu difficile par la mer démontée. A 17h30 seules 161 personnes avaient pu étre évacuées, prises en charge par d'autres bateaux ou hélitreuillées vers l'Italie. Selon la capitainerie italienne, un mort et une blessée grave ont été découverts à bord du ferry.

Près de 500 passagers et membres d'équipage se trouvaient à bord du ferry quand, à 44 miles nautiques au nord-ouest de Corfou, le bateau a lancé un signal de détresse. Le feu s'est déclaré aux alentours de 5h30 du matin dans le garage inférieur, où se trouvent plus de 200 véhicules.

Les secours, remorqueurs, bateaux anti-incendie, hélicoptères, sont arrivés en masse d'Italie et de Grèce, puis dans l'après-midi d'Albanie, puisque le ferry dérivait vers les côtes, tandis que différents navires commerciaux se déroutaient pour porter secours.

Une passagère grecque a témoigné par téléphone depuis le bateau où elle attend toujours son évacuation

26 sec

S Ferry Témoignage ok

La force du vent a un peu baissé mais les conditions météo continuent d'être épouvantables alors que la nuit est arrivée

Le porte-parole de la marine italienne Riccardo Rizzotto a confirmé que "les conditions météorogiques sont si mauvaises que nous avons besoin d'un soutien extraordinaire, ce qui est actuellement en train de se mettre en place". Il a annoncé que "la principale tâche des navires marchands va être de former une barrière pour protéger le ferry" endommagé. Et en début de soirée, un patrouilleur italien, le Marietta Barretta, a réussi à s'arrimer au ferry.

Les vents soufflant à 90 km/h compliquent fortement les opérations de secours. La pluie battante qui gêne les opérations de secours contribue à contenir les flammes à bord du ferry, qui continue cependant à brûler. Deux remorqueurs sont présents sur zone, dont un qui a pu s'approcher du Norman Atlantic et tente d'éteindre le sinistre.

Chaque transfert par hélicoptère prend un quart d'heure environ. Deux appareils italiens et deux grecs prennent part à l'opération.

Les explications d'Anaïs Feuga à Rome

55 sec

P Ferry en flammes

Sur les 478 passagers et membres d'équipage, 268 sont de nationalité grecque. Les autres sont des Français, des Allemands, des Italiens, des Autrichiens, des turcs et des Néerlandais.

Un ferry en flammes infographie
Un ferry en flammes infographie © ide
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.