[scald=107165:sdl_editor_representation]DUBAI (Reuters) - Le mouvement islamiste des Jund al Khilafah (Soldats du Califat) revendique la tuerie de Toulouse dans une école juive imputée à Mohamed Merah, dans un communiqué diffusé sur internet.

L'organisation, inconnue jusqu'à la revendication en novembre de deux attentats commis au Kazakhstan, indique que les trois enfants et le rabbin de l'école Ozar-Hatorah ont été tués par "Youcef le Français" et assure que son acte a "ébranlé les fondations des sionistes et des croisés".

"Les crimes d'Israël contre notre peuple en terre sainte de Palestine, notamment à Gaza, ne resteront pas impunis", dit-elle dans ce communiqué daté du 22 mars.

Mohamed Merah a été tué d'une balle dans la tête au terme de trente-deux heures de confrontation avec les forces de l'ordre, qui ont donné jeudi l'assaut à son appartement toulousain.

Mahmoud Habboush, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.