Attentats simultanés dans le Sinaï
Attentats simultanés dans le Sinaï © REUTERS/Amr Abdallah Dalsh / REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Selon la société SITE spécialisée dans la surveillance des publications djihadistes en ligne, le groupe islamiste Province du Sinaï, affilié à l'organisation État islamique, a annoncé avoir décapité un otage croate enlevé fin juillet en Égypte.

D'après SITE, le groupe islamiste a mis en ligne une photographie de l'exécution de l'otage et précise en légende que Tomislav Salopek a été tué en raison de la participation de la Croatie à la coalition contre l'organisation État islamique. Le groupe avait annoncé la semaine dernière avoir enlevé ce Croate travaillant en sous-traitance pour le groupe français de services pétroliers CGG et menaçait de l'exécuter dans les 48 heures si des prisonnières musulmanes n'étaient pas libérées. L'otage avait été capturé le 22 juillet près du Caire .

Si cette mise à mort est confirmée, il s'agirait de la première fois qu'un otage occidental est ainsi décapité par le groupe Province du Sinaï, qui a abandonné sa précédente appellation, Ansar Baït al Makdis, lorsqu'il a prêté allégeance à l'organisation État islamique. Au Caire comme à Zagreb, on n'était pas en mesure de confirmer la mort de l'otage: le Premier ministre croate, Zoran Milanovic, a dit lors d'une conférence de presse que le gouvernement ne pouvait assurer "à 100%" que Tomislav Salopek avait été tué.

Le portrait de Tomislav Salopek par Alexandre Buccianti

La tête tranchée d'un homme disposée sur un corps étendu

Un porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères a fait savoir que les autorités tentaient d'authentifier la photographie. "Nous avons pris connaissance de cette information sur internet et nous menons actuellement nos propres vérifications. Si nous établissons qu'elle est bien authentique, nous en informerons les médias par communiqué", a-t-il dit.

Le groupe CGG s'est contenté de faire savoir, par la voie d'un porte-parole, qu'il ne pouvait pas non plus confirmer la mort de l'otage croate. Selon ce même porte-parole, Tomislav Salopek n'était pas directement employé par Ardiseis, sa filiale en Egypte, mais il s'agissait d'un expert sous contrat.

Sur la photographie publiée via des comptes Twitter liés au groupe Province du Sinaï, on peut voir la tête tranchée d'un homme disposée sur un corps étendu, ainsi qu'un couteau dans le sable et une bannière de l'organisation État islamique en arrière-plan. En décembre dernier, la branche égyptienne de l'organisation État islamique avait déclaré être à l'origine de la mort d'un ingénieur américain du secteur pétrolier, dont le corps avait été retrouvé quatre mois plus tôt dans une voiture stationnée dans une région désertique.

Le groupe Province du Sinaï mène une insurrection islamiste qui a fait plusieurs centaines de morts dans les rangs de l'armée et de la police depuis le renversement par l'armée de l'ancien président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, en juillet 2013.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.