L'avion s'est écrasé près de l'aéroport, avec 8 à 10 personnes à bord
L'avion s'est écrasé près de l'aéroport, avec 8 à 10 personnes à bord © Reuters

Quatre personnes sont mortes et deux autres ont été grièvement blessées dans l'accident d'un avion militaire A400M qui s'est écrasé samedi près de Séville.

L'aéroport de Séville, dans le sud de l'Espagne, a été fermé au trafic commercial samedi après l'accident à proximité d'un avion de transport militaire Airbus A400M. Quatre personnes sont mortes et deux autres ont été grièvement blessées. "L'aéroport de Séville est fermé au trafic. Sa brigade de pompier est occupée sur le site de l'accident, en dehors de l'enceinte ", a écrit AENA sur son compte officiel en Twitter. L'avion s'est écrasé près de l'aéroport, avec 8 à 10 personnes à bord, selon le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.

L'avion était destiné à la Turquie

Le constructeur Airbus Defence and Space, filiale du groupe aéronautique européen qui assemble l'A400M dans son usine de Séville, en Andalousie, a indiqué dans un communiqué que cet avion était destiné à la Turquie. Airbus n'a pas été en mesure de donner des détails sur l'accident, mais a constitué une cellule de crise. Un vol d'essai, avant qu'un nouvel appareil soit livré au client, s'effectue généralement avec un équipage réduit. Il s'agit du premier accident de ce type d'appareil depuis sa mise en service. Le premier exemplaire de ce nouvel avion européen a été livré à la France en 2013. Depuis, la Turquie et l'Allemagne en ont également pris livraison.

De nombreux retards dans la fabrication

Équipé de quatre turbopropulseurs, l'A400M peut transporter jusqu'à 37 tonnes sur 3.300 kilomètres, se poser sur des terrains non préparés comme le sable, avec à son bord des blindés ou des hélicoptères. L'appareil a connu de nombreux retards dans sa fabrication puis dans ses livraisons et a accumulé un dépassement de budget de 6,2 milliards d'euros (environ 30%).

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.