Le séisme a atteint la magnitude 6,2. Il aurait fait au moins 120 morts, de nombreux blessés et des dizaines de disparus. Les secours tentent d'accéder aux sites sinistrés.

Les secouristes recherchent les survivants à Amatrice
Les secouristes recherchent les survivants à Amatrice © AFP / Filippo Monteforte

Le séisme, qui a frappé mercredi à 3h30 le centre du péninsule, a déjà fait 120 morts et de nombreux blessés et disparus, indique le gouvernement. L'épicentre se trouvait à 10 km au sud-est de Norcia, une ville de la région d'Ombrie, à environ 150 km au nord-est de la capitale.

Des dégâts ont été signalés dans trois régions : l'Ombrie, le Latium et les Marches.

Le maire de la ville d'Accumoli, dans le Latium, a constaté qu'un certain nombre de bâtiments ont été très endommagés par le séisme. Une maison s'est effondrée sur ses habitants : "Six personnes sont sous les décombres, mais elles ne montrent aucun signe de vie", a-t-il expliqué. Deux personnes seraient également mortes dans le village voisin de Pescara del Tronto. À Arquata del Tronto, on annonce déjà trois morts.

À Amatrice, la moitié des maisons se sont écroulées sur leurs habitants. Les services de secours ont diffusé une photo aérienne de la ville qui montre des quartiers entiers dévastés. "La ville a disparu aux trois quarts. L'objectif est maintenant de sauver le maximum de vies. On entend des voix sous les décombres. Il faut sauver les gens qui sont là-dessous", s'est écrié sur la RAI, le maire d'Amatrice, Sergio Pirozzi. "Il faut absolument libérer les voies d’accès."

Les services de secours et l'armée ont été dépêchés sur place, mais la protection civile signale d'importantes difficultés pour rejoindre les zones touchés par le séisme. D'important dégâts ont été signalés, mais aucun grand centre urbain n'a, semble-t-il, été touché.

Plusieurs répliques ont suivi ce séisme, dont une de magnitude de 3,9 dans la province de Pérouse, et une autre de magnitude 5,3 ressentie vers 4h30 dans la capitale, située à 170 km environ de l'épicentre du séisme, de fortes secousses ont réveillé les habitants. Les meubles ont tremblé et la lumière a vacillé dans une grande partie du centre de l'Italie.

A Rome, la correspondance de Xavier Sartre

L’Intensité du tremblement de terre est proche de celui qu’a connu l’Aquila en 2009. Le bilan définitif avait été alors de 308 morts.

En 2012 un tremblement de terre fait 25 morts en Emilie-Romagne : le 20 mai, le séisme de magnitude 6 est localisé entre Modène et Ferrare. Neuf jours plus tard, un autre tremblement de terre de magnitude 5,8, touche de nouveau la région d'Emilie-Romagne faisant 19 morts et 350 blessés. 8 000 personnes sont déplacées s'ajoutant aux 6 000 déjà contraintes de quitter leur domicile après le tremblement de terre du 20.

Un tremblement de terre s'est produit tôt mercredi en Italie
Un tremblement de terre s'est produit tôt mercredi en Italie © VisActu