Autoportrait de Vincent Van Gogh à l'Institut des arts de Detroit
Autoportrait de Vincent Van Gogh à l'Institut des arts de Detroit © Reuters

Les inspecteurs des services fiscaux espagnols ont découvert le tableau dans un coffre bancaire. Intitulée "Cyprès, ciel et champ", l'œuvre avait disparu il y a plus de 40 ans. Elle doit encore être authentifiée.

Une enquête est en cours sur la façon dont la toile du maître impressionniste néerlandais, vue pour la dernière fois au Kunsthistorisches Museum à Vienne en Autriche, s'est retrouvée dans le coffre.

Le tableau, dont l'authenticité doit encore être confirmée par le ministère espagnol de la Culture, a été découvert lors d'une opération de saisie du contenu de 542 coffres bancaires de personnes devant plus de 300 millions d'euros au fisc, selon le journal espagnol El Mundo, qui a révélé l'information.

L'œvre, intitulée "Cyprès, ciel et champ", est datée de 1889. Elle mesure 35 centimètres par 32, et aurait été peinte par Van Gogh lors de son séjour à Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône.

Le récit de Marie-Hélène Ballestero, correspondante de France Inter à Madrid.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.