Une manifestation anti-IVG
Une manifestation anti-IVG © MAXPPP

Les anti-avortement défilent aujourd'hui dans les rues parisiennes. Ils s'opposent à deux amendements au projet de loi pour l'égalité hommes-femmes qui sont présentés à l'Assemblée nationale.

Les organisateurs attendent plus de 20 000 personnes pour cette "marche pour la vie", comme ils l'appellent, qui partira à 14h30 de la place Denfert Rochereau. Une marche aux couleurs de l'Espagne, qui devrait bientôt voter une loi autorisant l'IVG uniquement pour les femmes violées ou en danger physique ou psychique.

Les manifestants seront donc habillés en jaune et rouge, pour créer, espèrent les organisateurs, une "vague espagnole" à Paris. Dans le cortège, il y aura une délégation ibérique menée par trois parlementaires, dont Luis Peral, sénateur à Madrid. il souhaite que l'Espagne serve de modèle, que la France revienne sur la loi Veil autorisant l'avortement.

C'est important qu'un pays ait le courage de changer les lois

Des changements dans la loi

Les manifestants espèrent se faire entendre des parlementaires français. Lundi, à l'Assemblée nationale, deux amendements vont être proposés, l'un créant un délit "d'entrave à l'IVG", l'autre changeant les termes de la loi Veil. Désormais pour pouvoir avorter, une femme ne devra plus forcément être en "situation de détresse". L'IVG pourra être pratiquée pour toutes les femmes qui, dit le texte, ne veulent pas poursuivre leur grossesse. Cette modification ne changerait rien dans les faits, mais pour les anti-IVG, ce serait la disparition d'un garde-fou moral.

Et en réponse à ces anti-IVG, des féministes françaises appellent également à manifester pour "réaffirmer le droit des femmes à disposer librement de leur corps". Pour cette marche, le départ est place Henri Langlois à 14 heures.

► ► ► POUR ALLER PLUS LOIN | La marche arrière espagnole

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.