Capture d'écran de la vidéo diffusée ce mardi par la chaîne de télévision arabe Alaan.
Capture d'écran de la vidéo diffusée ce mardi par la chaîne de télévision arabe Alaan. © Radio France

Sur une vidéo diffusée ce mardi par Alaan, une chaîne de télévision basée à Dubaï, Serge Lazarevic appelle le président François Holllande à agir pour sa libération.

Barbe fournie, un turban noir sur la tête, Serge Lazarevic indique dans cette vidéo s’exprimer le 13 mai 2014 . Il y apparaît entouré de deux hommes en armes.

Les mots de Serge Lazarevic :

Je saisis cette occasion qui m'a été offerte aujourd'hui le mardi 13 mai 2014 pour adresser ce message au président de la République française M. François Hollande de tout faire pour négocier ma libération.

►►►VOIR | La vidéo diffusée mardi sur Alaan

Des mots probablement prononcés sous la contrainte. Le ministère des Affaires étrangères indiquait en début d'après-midi que la vidéo était en cours de vérification. Enlevé au Mali le 24 novembre 2011 avec Philippe Verdon, Serge Lazarevic est officiellement le dernier otage français.

Les deux hommes avaient été kidnappés par un groupe d’hommes armés dans un hôtel de Hombori, au nord-est du Mali. A l’époque, Aqmi, Al Qaida au Maghreb islamique, avait revendiqué leur enlèvement, présentant les deux Français comme des agents du renseignement. Une seule vidéo avait été transmise à la famille de Serge Lazarevic, quelques mois après son rapt.

Patricia Philibert, la porte parole d'Otages du monde, vient de s'entretenir avec la fille de Serge Lazarevic.

Diane avait eu pour la dernière fois des nouvelles de son père par un témoignage direct, celui de Thierry Dol qui, en revenant de captivité, en novembre 2013, [...] avait pu témoigner qu'il avait vu Serge Lazarevic. Cela fait plus de 6 mois qu'elle attendait ça.

Philippe Verdon avait lui été retrouvé mort d'une balle dans la tête en juillet 2013. On pense qu'actuellement, Serge Lazarevic est détenu par le même chef rebelle qui a fait assassiner deux journalistes de RFI, en novembre dernier. Ghislaine Dupont et Claude Verlon avaient été enlevés et tués à Kidal, dans le nord du Mali.

►►►LIRE AUSSI | Des islamistes revendiquent le meurtre des journalistes de RFI

►►►ALLER PLUS LOIN | Otages : pourquoi pas son père ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.