La vente d'une sculpture de Donald Trump dans son plus simple appareil est organisée samedi à Los Angeles. Une partie des gains collectés sera versée à une association d'immigrés

#USA 2016 : une statue caricaturale de Donald Trump aux enchères à Los Angeles
#USA 2016 : une statue caricaturale de Donald Trump aux enchères à Los Angeles © Reuters / Brendan McDermid

Avec son gros ventre, sa couleur rose, ses cheveux jaunes, sa cellulite, son air satisfait, son mini maillot de bain et son micro pénis, la statue ne fait pas vraiment envie.

La maison de ventes Julien's à Beverly Hills met aux enchères la sculpture ce 22 octobre, aux cotés d'une importante collection de street art. Valeur estimée de la statue de Trump : entre 10 000 et 20 000 dollars.

Le collectif d'artistes anonymes californien Indecline avait dévoilé la statue, accompagné d'une mention gravée «L'empereur n'a pas de couilles», sur Hollywood Boulevard à la mi-août.

Des statues dans six villes américaines

Au total, six statues de Donald Trump avaient fleuri dans six villes américaines la même nuit du mois d'août : New York, Los Angeles, San Francisco, Seattle, Miami et Cleveland. Les forces de l’ordre les avaient rapidement retirées ou détruites, appliquant l'interdiction d'exposer des oeuvre sans autorisation dans des parcs ou lieux publics. Seule une galerie de Los Angeles a réussi à récupérer une statue afin de l'exposer dans son enceinte.

#INDECLINE Welcomes Trump to Las Vegas, NV #fuckthevote

A video posted by INDECLINE (@indeclineofficial) on

Les gains de la vente aux enchères seront reversés en partie au National Immigration Forum, une association d'aide aux immigrants. Trump a été accusé d'attiser le sentiment anti-immigrants en accusant les Mexicains d'être des violeurs et des criminels, promettant de construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique et d'expulser 11 millions de sans-papiers des États-Unis, avant d'adoucir son discours ces derniers jours.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.