Un homme noir de 32 ans a été abattu dans sa voiture par un policier alors qu'il cherchait ses papiers. Sa compagne a filmé la scène, devenue virale sur internet.

la compagne de Philando Castile a filmé l'agonie de son ami
la compagne de Philando Castile a filmé l'agonie de son ami © Radio France

Philando Castile, un Noir américain de 32 ans,  employé d'une cantine scolaire, est mort  mercredi pendant un contrôle routier dans la ville de Falcon Heights, dans le Minnesota.  Sa compagne  a filmé avec son téléphone portable et diffusé en direct sur Facebook Live les derniers instants de son compagnon. Ce drame a eu lieu  quelques heures après l'annonce d'une enquête fédérale sur une affaire similaire en Louisiane.

"Oh mon Dieu, ne me dites pas qu'il est mort, ne me dites pas que mon petit ami s'en est allé juste comme ça... Vous lui avez tiré quatre balles dessus, monsieur", dit la femme dans la vidéo.

On peut  voir sur la vidéo l'homme sur le siège conducteur, avec de larges tâches de sang sur son t-shirt. Cette vidéo a été vue  plus d'1,7 million de fois.

Dans la vidéo, la femme  explique que son petit ami était en train de chercher ses papiers lorsque le policier lui a tiré dessus.   Leur petite fille se trouvait à l'arrière.  Selon  la femme, le policier avait demandé ses papiers au jeune homme . Il a expliqué qui'ils se trouvaient dans son portefeuille. L'officier lui a dit de ne pas bouger  mais alors que l'homme remettait les mains en l'air, le policier aurait tiré quatre fois dans les bras.

Une page Facebook créée par des soutiens, nommée "Justice pour Philando Castile", a publié: "Philando Castile a été tué par la police le 6 juillet 2016. Nous exigeons que justice soit faite!".

Les parents de Philando Castile se sont exprimés sur CNN.

manifestations

Des manifestations ont éclaté  à Saint Paul, la capitale du Minnesota, devant la résidence du gouverneur pour réclamer que "justice soit faite"

Le gouverneur de l'Etat Mark Dayton  réclame une enquête fédérale indépendante à l'instar de la procédure engagée mercredi à la suite de faits similaire à Bâton rouge en Louisiane.

►►►A LIRE | l'article du Star Tribune, quotidien de la région de Minneapolis Minnesota (en Anglais)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.