Le 8 novembre, les Américains choisiront entre Hillary Clinton et Donald Trump. D'ici là, notre correspondant à Washington nous livre son billet de campagne quotidien.

#USA 2016 : le Nevada, état-test pour Clinton ET Trump
#USA 2016 : le Nevada, état-test pour Clinton ET Trump © AFP / JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA /AFP

A la veille du dernier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump, le Nevada est au cœur de la carte électorale américaine. C'est en effet à Las Vegas que se déroulera le débat, et cet Etat d'à peine trois millions d'habitants est considéré comme un Etat test pour le scrutin du 8 novembre. Il est traditionnellement très disputé entre les deux partis et la forte minorité hispanique, qui représente plus d'un quart de la population, en fait un laboratoire pour l'avenir.

Pour les démocrates, l'enjeu latino est essentiel et la mobilisation passe par le puissant syndicat de l'hôtellerie, les travailleurs des hôtels-casinos géants de Las Vegas. Le syndicat revendique 57 000 adhérents.

#USA 2016 : les bénévoles du puissant syndicat de l'hôtellerie établissent leur plan de bataille électoral
#USA 2016 : les bénévoles du puissant syndicat de l'hôtellerie établissent leur plan de bataille électoral © Radio France / Frédéric Carbonne

Ce matin là, les volontaires sont réunis dans une grande salle, ils ont tous pris deux mois de congés payés par le syndicat. Ils vont faire du porte à porte intensif ("get-out the vote") et ils préparent le plan de bataille pour la journée. Sur un écran géant défilent les noms de tous les électeurs hispaniques des environs : sont-ils membres du syndicat ou pas ? Sont-ils enregistrés au parti démocrate ou pas ? Ont-ils voté ou pas aux précédentes élections ? Chacun connaît donc son client potentiel, et le discours qu'il devra servir. Objectif : ne perdre aucune voix le 8 novembre prochain.

#USA 2016 : Cynthia roule pour Clinton et a prénommé sa fille Hillary
#USA 2016 : Cynthia roule pour Clinton et a prénommé sa fille Hillary © Radio France / Frédéric Carbonne

Parmi les volontaires, voici Cynthia. Sa famille est mexicaine mais elle est née aux Etats-Unis. A 28 ans, c'est la première campagne électorale dans laquelle elle s'engage. Elle dit qu'elle a peur de Donald Trump mais surtout qu'elle est convaincue qu'Hillary Clinton est la présidente qu'il faut. D'ailleurs en 2008, pendant la campagne victorieuse de Barack Obama, elle a eu son premier enfant, une fille qu'elle a prénommée Hillary. Un modèle féminin pour Cynthia et une femme intelligente.

#USA 2016 : le puissant syndicat de l'hôtellerie mène campagne pour Hillary Clinton
#USA 2016 : le puissant syndicat de l'hôtellerie mène campagne pour Hillary Clinton © Radio France / Frédéric Carbonne

Tous les électeurs potentiels que le petit groupe rencontre ce jour-là ne sont pas aussi enthousiastes mais la plupart iront voter démocrate. Comme de nombreux électeurs américains, certains expliquent qu'il s'agit de choisir "le moindre mal". Au syndicat de l'hôtellerie de Las Vegas, on soutient officiellement Hillary Clinton mais avec le souvenir de 2008. A l'époque, Barack Obama avait promis lui aussi une régularisation massive et rapide, et elle n'a jamais eu lieu. "Trompé une fois, honte à moi; trompé deux fois, honte à toi!" résume Yvana Cancella, la porte-parole du syndicat. Si elle accède à la Maison-Blanche, Hillary Clinton devra donc rendre des comptes, elle n'aura pas droit à un état de grâce...

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.