Pendant la campagne présidentielle, nous vous avons fait découvrir les idées, les attentes, les espoirs de 15 électeurs américains. Donald Trump en est désormais tributaire...

Si j'étais présisident(e), portraits de l'Amérique qui votait mardi
Si j'étais présisident(e), portraits de l'Amérique qui votait mardi © Radio France / Nicolas Mathias

Il y a d'abord ceux qui espéraient, et qui ont peut-être obtenu, un rassemblement après une campagne difficile. Donald Trump lui-même s'est déclaré "président de tous les Américains", y compris ceux qui n'ont pas voté pour lui. Cette campagne a laissé des marques et inquiétait déjà certains électeurs.

Parmi les supporters de Donald Trump, Richard espérait surtout un rétablissement des frontières, quand Vincent adhérait totalement au slogan du candidat, "Make America great again".

L'économie au cœur des inquiétudes

Pendant cette campagne, les principales préoccupations étaient économiques. Comment relancer l'économie américaine ? Lutter contre le chômage et la pauvreté aux États-Unis ? Améliorer le système de soins ? Donald Trump a beaucoup axé sa campagne sur ce fossé entre la "middle-class" américaine craignant pour son statut social.

L'humain et la lutte contre les discriminations

C'est un sujet qui était plutôt au cœur de la campagne d'Hillary Clinton, qui espérait ainsi parler à l'électorat noir, latino ou LGBT notamment, globalement méprisé par le candidat républicain.

L'environnement : c'est pas gagné

La lutte contre le réchauffement climatique, ou la protection de l'environnement en général, ne sont pas le fort de Donald Trump. Zachary et Susie en faisaient un facteur essentiel pour les années à venir. Il faudra encore attendre...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.