Israël a lancé cette nuit une vaste offensive aérienne pour répondre au tirs de roquette du Hamas lancés depuis la bande de Gaza. 22 personnes ont été blessées dont 7 enfants et 2 femmes. Et l'armée israélienne ne semble pas vouloir s'arrêter là.

raids israéliens sur la bande de gaza
raids israéliens sur la bande de gaza © reuters

C'est le meurtre de 4 jeunes qui semble avoir relancé les violences. Le 12 juin, 3 étudiants israéliens étaient enlevés puis tués en Cisjordanie occupée. La découverte de leurs cadavres a suscité une immense vague de colère en israël, avec de très nombreux appels à la vengeance sur les réseaux sociaux.

Hier 3 jeunes extrémistes juifs ont avoués avoir brûlé vif un adolescent palestinien de 16 ans à Jérusalem mardi soir.

L'affaire a secoué le gouvernement du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Avigdor Liberman, l'ultra nationaliste ministre des affaires étrangères a annoncé qu'il rompait son alliance avec le Likoud, le parti au pouvoir. Après avoir appelé les membres d'extrême droite de son gouvernement à la retenue, le premier ministre a finalement donné le feu vert à l’armée la nuit dernière pour durcir les représailles contre le Hamas mais sans lancer encore d'offensive terrestre. Selon Israël, le Hamas disposerait de près de 100 000 roquettes dont certaines peuvent atteindre Tel Aviv.

L'offensive pourrait devenir terrestre:

L'armée israélienne fait venir des renforts près de la frontière avec Gaza. Les écoles et les camps de vacances situés dans un rayon de 40 km ont été fermés. Les habitants doivent éviter tout rassemblement.

Sebastien Laugénie était en direct de la bande de Gaza dans le journal de 13h.

Pendant ce temps, alors que le Hamas tente de relancer l'idée d'une "unité palestinienne", des manifestations antiracistes se poursuivent à Jerusalem est et dasn le nord du pays. Les manifestants dénoncent la violence mais plus largement les discriminations dont souffrent les arabes, en termes d’emploi ou d’éducation. Il y a eu des heurts lors de ces cortèges et une quarantaine de personne a été arrêtée.

Vaste opération militaire sur la bande de Gaza
Vaste opération militaire sur la bande de Gaza © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.