Alexandria Ocasio-Cortez, élue démocrate au Congrès américain, a raconté dans un direct sur Instagram l'assaut du Capitole le 6 janvier dernier, et confie s'être cachée derrière la porte des toilettes. La députée de New York a aussi révélé avoir subi, par le passé, une agression sexuelle.

Alexandria Ocasio-Cortez lors de son live Instagram le lundi 1er février 2021
Alexandria Ocasio-Cortez lors de son live Instagram le lundi 1er février 2021 © Capture d'écran Instagram

"La porte des toilettes s'ouvre juste devant moi et j'entends 'Où est-elle ? Où est-elle ?'", se rappelle la députée démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez dans une vidéo diffusée en direct sur Instagram lundi 1er février. La membre du Congrès des États-Unis est revenue sur l'invasion du Capitole le 6 janvier dernier par les militants pro-Trump pour empêcher le Sénat et la Chambre des représentants de certifier la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle. L'assaut a fait cinq morts, de nombreux blessés et d'importants dégâts sur le Capitole.

Alexandria Ocasio-Cortez raconte s'être cachée dans des toilettes, alors que les manifestants la cherchaient. "C'est le moment où je me suis dit que tout était fini", dit-elle aux 145.000 personnes qui suivent son direct. "La chose étrange avec des moments comme ça, c'est que tu perds la notion du temps. Peut-être que ça a duré une seconde, dix secondes, je ne sais pas. J'ai eu tellement de pensées dans mon cerveau à ce moment-là, entre les hurlements, les cris, les 'Où est-elle ?'" 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"J'ai cru que j'allais mourir", continue-t-elle. "Étant une personne spirituelle, j'ai (...) pensé que si c'était le chemin que ma vie prenait, alors tout irait bien", ajoute-t-elle les larmes aux yeux. Accusant les conservateurs qui s'opposent au départ de Donald Trump d'encourager la violence qui a conduit à cette attaque sanglante, l'icône de la gauche progressiste américaine les a comparés à des "auteurs de sévices" après avoir révélé qu'elle a elle-même été victime par le passé d'agression sexuelle.

"Ils essaient de nous dire de passer à autre chose sans qu'il y ait de comptes à rendre, sans que la vérité soit dite ou sans faire face aux dégâts extrêmes, à la perte de vies humaines, au traumatisme", s'est-elle insurgée. "Je suis une survivante d'une agression sexuelle et je n'en ai pas parlé à grand monde dans ma vie", a-t-elle poursuivi, dressant un parallèle entre les parlementaires qui souhaitent "passer à autre chose" après l'assaut du Capitole et la tactique du déni qu'utilisent les auteurs d'agressions.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"En tant que survivante, je lutte avec l'idée d'être crue", a-t-elle ajouté, sans fournir de détails ni de date à propos de l'agression subie.  L'intervention de la députée a été saluée pour son courage et son honnêteté. La députée Katie Porter a raconté sur MSNBC lui avoir fourni une paire de baskets pendant l'assaut, au cas où elle doive "courir pour sauver sa vie" et s'être entendue répondre par Alexandria Ocasio-Cortez : "j'espère juste pouvoir devenir maman, j'espère ne pas mourir aujourd'hui".

Cette semaine, Alexandria Ocasio-Cortez a rabroué sur Twitter le sénateur républicain du Texas Ted Cruz qui avait approuvé ses critiques sur l'application boursière Robinhood.  "Je suis heureuse de travailler avec les républicains sur ce sujet où il y a un terrain d'entente, mais vous m'avez presque fait tuer il y a trois semaines, donc vous pouvez passer votre tour", a-t-elle écrit.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix