A l'occasion de la sortie du nouvel album de Bruce Springsteen, écoutez "High Hopes" en avant première. Rendez-vous ici à partir de 21h

Ce 18ième album de Springsteen est composé de quelques reprises et de titres inédits écrits ces 10 dernières années. On y retrouve le E- street band mais aussi Tom Morello et de nombreux invités qui complètent la nouvelle signature musicale de l’album.Le premier single éponyme a ainsi initialement été enregistré en 1995 sur un maxi baptisé "Blood Brothers", en compagnie de son groupe E Street Band.
Deux singles sont déjà sortis, "High Hopes" et "Dream Baby Dream". D'autres titres de l'album ont déjà été révélés lors de sa dernière tournée._High Hopes sort le 13 janvier._
**La révélation est venu du King** . Un soir, alors qu'il regarde la télévision, Sprinsteen tombe par hasard sur un concert d'Elvis Presley. C'est une véritable révélation pour le jeune homme qui déclarera quelques années plus tard : "Elvis a libéré les corps tandis que Bob Dylan a libéré les esprits… ". Springsteen n'a alors plus qu'une idée en tête : se consacrer, corps et âme, à la musique. Sa mère lui offre sa première guitare, achetée chez un prêteur sur gages.[> Lire la suite](http://www.franceinter.fr/personne-bruce-springsteen) **La discothèque centrale de Radio France vous propose un gros plan sur 8 albums majeurs de la carrière de Bruce Springsteen**
bandeau the boss
bandeau the boss © radio-france
**Greetings from asbury park, n.J** . **(1973)** sorti le 5/01/73, lui a valu les encouragements de la critique sans connaître un réel succès commercial. A noter que le titre "Blinded by the light" sera repris quelques années plus tard par le groupe britannique Manfred mann. **The Wild, the Innocent and the E Street Shuffle (1973)** : 1er album avec l'E street. L'album sort quelques mois après son 1er en solo, le 11/11/1973. Il est accompagné de son groupe, E Street band. **Darkness on the edge of town (1978)** Trois ans après la sortie de "Born to run" en 1975, qui marqua le début de son succès, Springsteen revient avec un album plus engagé dans lequel il parle des difficultés économiques et sociales chez les classes populaires, notamment dans "The promise land", le tube de l'album. A souligner que la même année, il coécrit avec Patti Smith, "because the night" pour son album "Easter". **The River (1980)** Premier double album du Boss qui sort le 17/10/1980, avec une approche plus pop et "Heartland rock" (rock mainstream). Il contient trois tubes "Hungry heart" et le titre éponyme "The River" mais aussi "Independance day". **Born in the USA** **(1984)** Son plus grand succès sans doute, après avoir écrit un album plus minimaliste et sombre en 1982 "Nebraska", le Boss revient avec ce chef d'oeuvre qui sera classé dans les charts pendant plusieurs semaines. Le titre éponyme avait écrite en 1981 mais ne sortira que trois ans plus tard. Il évoque la difficulté pour les vétérans de la guerre du Vietnam à s'intégrer dans la société américaine. La chanson sera reprise par les présidents républicains, Ronard Reagan et George Bush sans le consentement de l'auteur... L'album contient plusieurs perles comme "I'm on fire" titre sensuel et country, "Glory day" chaleureux ou encore "Dancing in the dark". **The ghost of Tom Joad (1995)** En 1989, il sépare de son groupe, l'E Street Band et revient en 1995 avec un album épuré et folk, proche de "Nebraska". Il s'est inspiré du livre de John Steinbeck "les raisins de la colère" pour l'écrire **The Rising (2002)** Le 12ème album du Boss sort le 30/06/2002, quelques mois après les attentats du 11/09. Il décrit dans ses textes les sentiments que traverse la société américaine post 11/09, montre son empathie envers les gens qui ont perdu un proche (You're missing, Lonesome Day) et prône pour le rapprochement entre les peuples ( Let’s Be Friends) et pour le renaissance d'une nouvelle amérique avec"The Rising". **Wrecking Ball (2012)** Dans son avant dernier opus sorti en 2012, il continue à dénoncer les disparités sociales et économiques, suite à la crise de 2008 (This Depression, We take care of our own) . Il revient sur les laissés pour compte du rêve américain avec "Land of hope and dream" ou rend hommage aux millions d'immigrants qui ont construit les Etats Unis avec "American land". ### **En cliquant sur la guitare vous retrouvez la plupart des chansons de Springsteen traduites en français.** [
bandeau guitare
bandeau guitare © Radio France
](http://www.brucespringsteensite.com/content/land-of-hope-and-dreams) **► ► ► VOIR |** [Le site officiel de Bruce Sprinsteen](http://brucespringsteen.net/)
Springsteen
Springsteen ©
Mots-clés :
Articles liés
Culture
Inclassable pop list des Sparks
25 septembre 2017
Musique
La playlist rap de France Inter
22 septembre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.