Suite à une tournée internationale de plus de 2 ans avec les deux légendes vivantes que sont Mahmoud Ahmed et Alémayéhu Eshèté, les bretons du BADUME’S BAND présentent pendant le festival No Border leur nouvel album avec la jeune chanteuse azmari SELAMNESH ZÉMÉNÉ , étoile montante de la capitale éthiopienne.Selamnesh Zéméné appartient à la communauté nomade Azmari de la région de Gonder dans les hauts plateaux à 750 kms d’Addis Abeba. Les Azmaris se produisent souvent dans des bars que l’on appelle azmaribet et sont réputés pour leurs talents d’improvisation des paroles et leur humour persifleur. C’est au club Yehodal puis au Fendika, azmaribet dirigé par le danseur MELAKU BELAY que Selamnesh et Zenash font aujourd’hui carrière et se font repérer pour participer à des premiers concerts en France au Festival Africolor avec le collectif artistique du Fendika puis récemment avec le groupe américain Debo Band au Festival Souti busura à Zanzibar et en tournée aux USA. Avec Zena Bel, le tube de son nouvel album, Selamnesh fait chanter et danser le tout Addis. Avec le Badume’s Band, elle trouve aujourd’hui l’orchestration idéale pour poser sa voix vibrante et rappeler que les femmes ont aussi leur place dans la musique éthiopienne.Ensemble, ils travaillent à la fois sur un répertoire de compositions, qui emprunte aux standards 70’s (« oldies » et « goldies » comme Tezeta , Mela Mela...) et aux pépites du patrimoine ancien ethiopien, mais aussi sur un répertoire plus moderne influencé par les origines azmari de la jeune Selamnesh.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.