Figure de proue de la musique angolaise, Bonga tutoie les étoiles et a donné tout son sens à la notion, aussi plurielle soit-elle, d’africanité. De Luanda à Rotterdam, de Paris à Lisbonne et partout ailleurs, Bonga appartient à une caste de chanteurs africains ayant sublimé leurs racines. Immédiatement identifiable, grâce à une voix râpeuse et puissante, il saisit l’auditeur d’un bout à l’autre d’un album. En dix-huit morceaux, ce « Best of » raconte un parcours fascinant à travers plusieurs époques et plusieurs continents, l’océan Atlantique en fil d’Ariane.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.