Mercredi 24 octobre, Camille est l’invitée de France Inter et donne rendez-vous aux auditeurs sur le fil des ondes.

Tout au long de la journée, Camille se livre au micro de France Inter et offre en exclusivité la possibilité de suivre, en direct, son premier concert dans la salle mythique de l’Olympia.

Les rendez-vous à suivre en compagnie de la chanteuse :7h24 ▪ Encore un matin de Didier Varrod Camille prend l’antenne et remplace Didier Varrod pour animer la chronique musicale quotidienne de la matinale.9h09 ▪ Le passage d’antenne Camille ne prend pas seulement la place de Didier Varrod… elle remplace également Patrick Cohen pour donner la réplique à Pascale Clark et lancer l’émission dont elle sera la rédactrice en chef.9h10 ▪ Comme on nous parle de Pascale Clark 50 minutes pour écouter la chanteuse avant d’écouter ses chansons et ses choix.21h-23h ▪ Concert en direct de l'Olympia Soirée spéciale présentée par Rebecca Manzoni Camille monte pour la première fois de sa carrière sur la scène de l’Olympia et offre ce concert aux auditeurs de toute la France.

J'aime jouer avec la résonance des lieux où je chante comme on joue avec un instrument : chapelle réverbérante, studio boisé, rue... chaque lieu vibre et répond différemment. Camille

ilove you
ilove you © Radio France

ILO VEYOU est un album d'amour, un album fleuve qui s'amuse et se languit du décalage entre le monde d'aujourd'hui et l'esprit hippie des années soixante-dix : ballades folkloriques, ritournelles a capella, chansons d'oiseleurs et de ménestrels, et bons vieux R&B... "Un album anachronique où j'ai cherché le partage mais aussi l'épure et le silence. " explique Camille "Au Moyen Age, les femmes écrivaient des chansons en attendant, du haut de leur tour, leur mari parti en croisade. Moi-même enceinte, j'ai écrit ce disque en attendant mon enfant. Temps immuable et suspendu dans un monde qui va si vite ".

La pochette de ILO VEYOU a été réalisée par les brodeuses professionnelles : Nadège Richier et Pryscille Pulisciano. Elles ont patiemment brodé telle une chanson de toile un alphabet inspiré des enluminures médiévales.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.