Grimpons à mains nues dans le ciel blue note. Direction le Théâtre du Rond-Pointpour Ce que le djazz fait à ma djambe ! avec Jacques Gamblin.

Ce que le djazz fait à ma djambe ! de Jacques Gamblin
Ce que le djazz fait à ma djambe ! de Jacques Gamblin © Xavier Cantat

Il pianote, fait ses gammes. Mauvais joueur, il s’excuse. Il a arrêté le piano à douze ans, effrayé par une prof que le « bon doigté » obsédait. Il a essayé la guitare, la batterie. Rien, nul. Pour draguer les filles, le seul air qu’il avait à offrir c’était, dit-il, « Celui de ma gueule : l’air d’un con ».

Jacques Gamblin appelle ses complices au plateau, et les mots dérapent. C’est parti, c’est vertigineux. Contrebasse, batterie, trompette, saxo, platines. Au piano, Laurent de Wilde, poète, essayiste, pionnier de la révolution électronique du jazz, répond aux mots scandés, syncopés, hachés menu ou élastiques du comédien.

Ce que le djazz fait à ma djambe ! de Jacques Gamblin
Ce que le djazz fait à ma djambe ! de Jacques Gamblin © Christian Ducasse

Tous partent en quête de « Miss Lady Jazz », grâce féminine, leur rêve d’une musique absolue, d’une muse idéale.

Blues, groove, funk et soul s’entremêlent aux mots de Jacques Gamblin , freestyle poétique pour un concert hors cadre, une pièce hors genre. Acteur, danseur, écrivain, il a joué au Rond-Point dans Les Diablogues puis Tout est normal mon cœur scintille . Jacques Gamblin invente une folie musicale, un dialogue à sept voix, moment unique, joyeux bordel de notes, de sens et de sons où s’imbriquent les joies du jeu, le plaisir de dire, la fête d’en jouir. Pierre Notte, auteur, compositeur, metteur en scène et comédien

Extrait

Ça commence début juin. Je la croise dans ma rue tous les jours de ma vie tous les jours que Dieu fait. Et elle me croise aussi c'est normal direz vous. Tous les jours de la sienne. Entre louve et chien. Soir et matin. Moi vers le nord. Elle vers le sud. Frôlement d'équateur tous les jours à même heure, printemps automne hiver. Cette femme emmitouflée mohair. Déplace son air. Cette femme a du charme du charme et de l'allure. Toute saison confondue En peau en laine. En fourrure et mitaine. Mi-saison pantalon et quand les jours allongent sa jupe le raconte. Bas de soie, bas de peau, en cheveux dans les yeux. Je la veux.

Distribution

Un spectacle de et avec Jacques Gamblin Compositions, arrangements, direction musicale et pianoLaurent de Wilde Contrebasse Jérôme Regard Batterie Donald Kontomanou Trompette Alex Tassel Saxophone Guillaume Naturel Platines DJ alea avec des extraits de Really the Blues de Mezz Mezzrow Bop de Langston Hughes Entretien avec Herbie Hancock de Laurent de Wilde Collaboration artistique Françoise Lebeau Lumières Laurent Béal Costumes Marie Jagou Régie générale et lumière Pierre Marteau Régie son Jean-Marie Roussel, Tonio Serrano Administratrice de tournée Valérie Saliou

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.