Chet Faker (de son vrai nom Nicolas James Murphy) est un musicien australien de 26 ans, originaire de Melbourne qui s’est fait remarquer sur la toile il y a un peu plus d’un an avec une délicate et douillette reprise du «No Diggity» des Blackstreets, ici dans une toute récente et excellente version live :

Ce grand barbu est l’une des étoile montantes de la scène electro-soul australienne.

Après la publication en 2012 de son premier EP «Thinking in textures», le jeune homme fut gratifié de plusieurs récompenses, notamment le très convoité trophée de l’Artiste Révélation de l’année lors des Independant Australian Awards

Une année 2012 qui s’est terminée en beauté puisque Chet Faker a signé chez Downtown Records

(Santigold, Spank Rock, Gnarls Barkley…) et enregistre en ce moment même son premier album.

Un album auquel pourrait participer une autre des grandes révélations de la scène électro australienne, Flume, avec lequel Chet Faker avait déjà collaboré sur ce titre «Left alone» :

Si Chet Faker aime revisiter et reconstruire l’œuvre d’autres artistes (Temper trap, Ms Mr, Burial…), il est aussi un fin et délicat compositeur dont la musique aux beats minimalistes, aux synthés vaporeux et aux basses rondes est portée par une voix chaude et tendre.

Pour en juger et en attendant le premier album de Chet Faker annoncé pour la fin de l’année 2013, voici la vidéo de «I’m into you» extrait de «Thinking in textures» :

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.