Alison Gold a un parolier de talent
Alison Gold a un parolier de talent ©

Pour une chanson, le rêve, c'est de faire le buzz. Le cauchemar, c'est le bad buzz, l'erreur de communication, le raté, ce moment de honte mondiale sur Internet. Un moment que tous cherchent à éviter. Tous ? Peut-être pas...

Le badbuzz, c'est quand quelque chose devient viral, certes, mais pour de mauvaises raisons. Par exemple, le dérapage sur Twitter d'un homme ou d'une femme politique qui est repris partout, une erreur énorme sur un site web, ou bien une chanson tellement mauvaise que l'ensemble d'Internet s'en moque.

C'est ce qui est arrivé en 2011 à la petite Rebecca Black, avec sa chanson Friday, dont le clip est devenu la risée du web en quelques jours... Il faut dire que la musique était insupportable et les paroles d'une rare niaiserie : "C'est vendredi, c'est super c'est bientôt le week-end..."

Normalement un tel faux pas aurait dû couler le producteur... Mais il est tenace, et surtout il est de retour. Sa nouvelle protégée s'appelle Alison Gold, elle est jeune, elle est blonde, et elle chante Chinese Food.

Le mieux (ou le pire), c'est encore de s'en faire une idée soi-même.

Pour les non-anglophones, voici une traduction du refrain :

"J'aime la nourriture chinoise.

Tu sais que c'est vrai.

J'aime le riz frit.

J'aime les nouilles.

J'aime le Chow Mei."

[AD LIB]

La suite raconte comment, affamée, Alison commande des brocolis et du poulet frit, comment elle rencontre un homme déguisé en panda qui fait du rap, et comment un arc en ciel est sorti de ses nouilles.

Depuis, elle subit un terrible badbuzz. Les internautes accusent la chanson d'être au mieux débile, au pire vaguement raciste. Mais en attendant, elle a déjà totalisé près de 8 millions de vues en quatre jours sur YouTube, et le compteur ne cesse de grimper.

Et si se faire détester était devenu le meilleur moyen d'être vu ? Comme quoi le producteur Patrice Wilson est peut-être plus malin qu'on ne le pense.

image lien émission netplusultra
image lien émission netplusultra © Radio France
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.