Voilà bien dix ans que le contrebassiste Henri Texier s'est métamorphosé en un fantastique chef de bande, insatiable découvreur de jeunes talents - de Noël Akchoté à Bojan Z en passant par Julien Lourau, Manu Codjia, François Corneloup et le fiston Sébastien Texier. Son nouvel orchestre, inspiré, comme son nom l'indique, par l'univers du génial Fellini, propose une formule orchestrale inédite, toute de souffles entremêlés, pour une musique à l'image de son modèle : tour à tour fantasque et mélancolique, lyrique et sarcastique, pleine d'exubérances et de préciosités. Une vraie définition du jazz en somme.

Sur scène : Henri Texier à la contrebasse, Francesco Bearzatti au saxophone, Sébastien Texier à la clarinette et au saxophone, Manu Codjia à la guitare et Christophe Marguet à la batterie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.