Pour la soirée du réveillon, Mélanie Bauer a organisé des "battles" de disques entre certaines voix emblématiques de France Inter. Découvrez en avant-première un avant-goût !

Juke-box
Juke-box © Getty / Foap AB

Ils sont 14 à s'être prêtés au jeu : Patrick Cohen et André Manoukian, Rebecca Manzoni et Augustin Trapenard, Charline Vanhoenacker et Jean Lebrun, Fabrice Drouelle et Daniel Morin, Léa Salamé et Guillaume Meurice, Nicole Ferroni et Clara Dupont-Monod, Nagui et Sonia Devillers.

La règle du jeu est simple : sur le thème imposé par Mélanie, ils doivent dégainer le titre le plus approprié à leurs yeux.

Des résultats parfois inattendus, souvent réjouissants que vous découvrirez samedi soir lors de l'édition spéciale réveillon de "Back to back".

Extraits.

"Miraculeux, troublant, formidable"

Le thème ? Une chanson au carrefour des continents.
C'est Patrick Cohen qui a choisi "Sankanda" de Pierre Akendengué et Hughes de Courson (et Nana Vasconcelos), mais André Manoukian partage avec lui la même fascination pour ce titre incroyable, qui mêle des chants pygmées à des accords de Bach.

"J'avoue que je n'aime pas trop Barbara"

Ils se croisent chaque matin à l''heure du café crème dans les couloirs de France Inter. Mélanie Bauer les réunit en studio pour s'affronter en musique. Sur le thème "une chanson de poète", c'est Je ne sais pas dire je t'aime de Barbara qu'Augustin Trapenard a choisi. L'occasion pour Rebecca Manzoni d'un aveu inattendu.

"J'en ai gardé une discipline"

Difficile d'imaginer un point commun entre celle qui pique d'impertinence la matinale et les après-midis de France Inter et le journaliste érudit dont "La Marche de l'Histoire" éclaire nos mi-journées. Et pourtant.... en 2015, pour Collin et Mauduit, ils avaient, avec d'autres voix de l'antenne, tous deux chanté "Laisse béton". La discussion d'avant battle a été l'occasion pour Charline Vanhoenacker et Jean Lebrun de se souvenir de leur apprentissage de la musique et en particulier de leurs professeurs de piano.

"La rareté de la rencontre"

Leurs bureaux sont proches au sixième étage de la Maison de la Radio, mais leurs univers sont bien éloignés. Daniel Morin fait rire les auditeurs du 5/7 et de la Bande originale. Fabrice Drouelle nous plonge chaque après-midi dans les crimes, mystères et scandales - des affaires sensibles en somme - des 50 dernières années.
Au défi de Mélanie Bauer de proposer "une chanson qui raconte une histoire extraordinaire", Daniel Morin rétorque : "Le soleil a rendez-vous avec la lune" !

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.