Courtney Barnett : la banalité grinçante du quotidien en quelques accords.

Guitariste et auteur-compositeur originaire de Melbourne, Courtney Barnett à 24 ans, est l’une des sensations montantes de la scène folk/rock australienne.

Courtney Barnett
Courtney Barnett © Courtney Barnett / Courtney Barnett

En 2012 Courtney Barnett sort sur son label Milk!Records un premier EP intitulé « I’ve got a friend called Emily Harris » démontrant immédiatement un indéniable talent de story-teller.

(anecdote : sur ce EP, Brent deBoer le batteur des Dandy Warhols installé depuis peu à Melbourne, séduit par le talent de la jeune femme, lui offre ses services)

L’année suivante, Courtney Barnett publie un second EP « How to carve a carrott into a rose » et affine son style, loin des clichés : une musique sans chichis, simple et directe, entre folk, rock et country. Une voix trainante qui évoque Patti Smith, PJ Harvey, voire Lou Reed… Des textes sarcastiques sur le quotidien, la vie (plus particulièrement la sienne) ses doutes, ses complexes…le tout avec beaucoup d’autodérision et d’ironie, un peu comme Lena Dunham dans la série « Girls ».

Les deux EP de Courtney Barnett sont désormais réunis en un seul album

« The double EP : a sea of split peas » disponible chez Marathon Artists - Pias.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.