On la surnommait "la Dame Blanche de Saint-Germain-des-Prés, Cora Vaucaire, 93 ans, est décédée la nuit dernière à Paris.

Elle avait mis son talent d’interprète au service de la chanson à textes "rive gauche", et avait chanté de poètes comme Prévert, Aragon, Jeanson ou Ferré.

Trois fois couronnée par l'Académie Charles Cros, elle avait immortalisé notamment "La Complainte de la Butte et "Trois petites notes de musique". Elle fut la créatrice, avant Montand, de la chanson de Prévert et Kosma "Les Feuilles mortes".

Celle qui avait commencé comme comédienne, s’évanouit au pieds de la vedette lors de sa première apparition au théâtre Sarah Bernhardt dans un rôle de figuration. Fin d'une carrière prometteuse. Le tract l’accompagnera ensuite lors de chacune de ses apparitions publiques.

Son mariage, durant l'occupation, avec Michel Vaucaire, poète et musicologue, est déterminant quant à sa vocation de chanteuse. Trouvant sa voix jolie, il va l'inciter à chanter en public.

Silhouette menue, voix claire et la diction parfaite, Cora Vaucaire chantait en comédienne, ciselait chaque chanson comme une petite pièce, l'interprétant avec émotion et sincérité.

Cora Vaucaire se souciait peu des obligations du métier. Elle a longtemps chanté dans les petits cabarets de la rive gauche et a toujours préféré offrir à ses fidèles des récitals intimistes.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.