Brigitte Engerer lors de la cérélmonie de remise des insignes de Commandeur du Mérite, le 15 juin 2011
Brigitte Engerer lors de la cérélmonie de remise des insignes de Commandeur du Mérite, le 15 juin 2011 © Maxppp / Silvere Gerard

Brigitte Engerer, virtuose formée à l'école russe, est morte samedi à Paris à l'âge de 59 ans. La pianiste avait donné son dernier concert le 12 juin dernier au Théâtre des Champs-Elysées. Elle y avait joué le concerto de Schumann avec l'Orchestre de Chambre de Paris, cinquante ans après son tout premier concert dans cette même salle.

A l'âge de 17 ans, Brigitte Engerer avait quitté Paris pour étudier en URSS, à l'invitation du Conservatoire de Moscou. Elle avait ensuite qui a connu une carrière internationale, jouant avec les plus grands à Berlin, à Paris ou à New York.

Parcours d'une virtuose, avec Alice Serrano

Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur, Commandeur de l'ordre National du Mérite, Commandeur de l'Ordre National des Arts et Lettres, elle avait reçu en 2011 un trophée d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, lors des Victoires de la Musique Classique.

François Hollande a salué "le talent" et le "grand courage" de la "pianiste de réputation internationale", qui "avait su faire honneur à la France et faire partager son talent".

> Le grand entretien : Brigitte Engerer était l'invitée de François Busnel le 15 février 2011

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.