Vendredi 23 novembre, à quelques mois du dixième anniversaire de la mort d'Alain Bashung, sortira "En Amont" (Barclay). Onze titres inédits, laissés en chantier lors de l’enregistrement de Bleu Pétrole.

Alain Bashung, ici sur scène en octobre 2003. Près de 10 ans après sa disparition, sa voix résonne de nouveau sur l'album "En Amont"
Alain Bashung, ici sur scène en octobre 2003. Près de 10 ans après sa disparition, sa voix résonne de nouveau sur l'album "En Amont" © Getty / Franck Crusiaux / Gamma-Rapho

Onze chansons qui à l'époque n'avaient pas été retenues, "faute de place à bord" comme le dit joliment sa maison de disques.
Frappé par la maladie, et avant de partir, Alain Bashung a laissé à Chloé Mons le soin d'établir un inventaire des choses inachevées et - le cas échéant - de leur donner vie le moment venu. C'est ainsi qu'est né En Amont.

Chloé Mons :

J'ai mis du temps à me livrer à cet inventaire, et aussi à prendre la décision de le dévoiler. il y avait une réflexion derrière chaque choix, une éthique à tenir pour ne surtout pas trahir celui qui n'est plus là. Il fallait bien faire les choses, au bon moment, avec les bonnes personnes. Tout devait être juste.

C'est Edith Fambuena, avec laquelle Alain Bashung avait travaillé sur l'album Fantaisie militaire, qui réalise En Amont. Un album aux arrangements sans fioritures, juste rehaussées de guitares ensorcelantes, porté par le timbre de Bashung. 

24h avant sa sortie, découvrez en avant-première sur notre site, et toute la journée sur notre antenne, les titres suivants :
Ma peau va te plaire, Les Salines, Montevideo, Nos âmes à l'abri et Seul le chien.

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.