Alors que sort son nouvel album, Liam Gallagher est l'invité d'Augustin Trapenard. L'ancien chanteur de Oasis évoque sa grande passion pour John Lennon et le rôle indirect de ce dernier dans le choix du titre de son deuxième album solo.

Liam Gallagher (pochette de "Why Me, Why not") © Warner Music / John Lennon
Liam Gallagher (pochette de "Why Me, Why not") © Warner Music / John Lennon © Getty

Le nouvel album de Liam Gallagher est placé sous le signe de cette figure tutélaire qu'est John Lennon. Le titre Why me, why not est emprunté à deux dessins du Beatles.

Je suis un énorme fan, j'ai appelé mon fils Lennon. Je suis sainement obsédé par John Lennon

Ces deux dessins appartiennent aujourd'hui à Liam Gallagher. Il a expliqué à Augustin Trapenard comment il se les était procurés.

Première étape : une galerie à Munich

Novembre 1997, la tournée d'Oasis passe par Munich. Liam Gallagher apprend que Yoko Ono y organise une exposition des dessins de John Lennon et décide de s'y rendre.

J'entre pour jeter un coup d'oeil et je tombe sur le "Why me". Un autoportrait, les bras ouvert où il dit "Pourquoi moi".

Coup de cœur immédiat, Liam achète le dessin.

Deuxième étape : le Dakota Building à New York

Septembre 1999, Liam devient papa pour la première fois et décide, en hommage à son idole de prénommer son fils Lennon. 

Le hasard veut que quelques temps plus tard il rencontre Yoko Ono, dans le Dakota Building, puisque le chanteur envisageait déjà de s’y installer. Ce qu'il fera quelques années plus tard.

A propos de ce choix de prénom, Yoko Ono lui aurait demandé :

Tu ne crois pas qu'il va se faire harceler à l'école avec un tel prénom ?

Ce à quoi Liam Gallagher aurait répondu :

Pas autant que si je l'avais appelé Yoko...

Liam Gallagher et Yoko Ono (2005)
Liam Gallagher et Yoko Ono (2005) © Getty

Liam lui confie qu'il a acheté le dessin "Why me". Yoko lui apprend qu'il y a un second dessin qui complète le premier. Quelques jours plus tard, Liam reçoit un paquet, envoyé par la veuve de John Lennon. Il s'agit du second dessin : "Why not". 

Ému, le chanteur raconte à Augustin ce qu'il a pensé à ce moment précis : 

Quand mon frère et moi, on arrêtera le meilleur groupe anglais apparu depuis des lustres, je ferai une carrière solo et j’appellerai mon deuxième album "Why me, Why not"

"J'aime ce titre, poursuit-il, il est positif. Ça veut dire que tout est possible. Dans la vie on peut faire tout ce qu'on veut. On raconte qu'il faut avoir beaucoup de talent. Moi je pense qu'on peut toujours y arriver. Il y a des gens qui sont nés pour écrire des chansons. Mais moi je crois qu'en bossant, on peut devenir un bon compositeur, un bon cycliste, un bon poète, un bon peintre."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.