Né en 1970 dans le village de Ngor, il est un Lébou, ethnie de pêcheurs vivant sur le littoral du Sénégal. Sous l'impulsion de son oncle, il apprend la guitare et commence à écrire ses propres chansons; en 1996, Loy Ehrlich (Touré Kunda, Youssou N'dour, Geoffrey Oryema, Hadouk trio...) remarque ses talents d'interprète et de mélodiste et le conseil pour ses premiers enregistrements. Après la sortie de 2 cassettes au Sénégal sur le label de Youssou N'dour, Diogal s'installe en France et enregistre «Samba Alla», son premier opus en CD. Portées par une voix chaude et pleine d'émotions, les dix ballades de Samba Alla (écrite en wolof) possèdent élégance, simplicité mélodique et révèlent un compositeur inspiré; à l'image de sa musique, ses textes sont des chroniques sociales sur les thèmes de la paix et de l'espoir. Mariage de sonorités africaines et occidentales folk mêlé de rythmes du territoire lébou.... Le Dylan sénégalais de Paris, toujours épaulé par le fidèle Loy Ehrlich, sa guitare en sa bandouillère, sa voix magnifique et chargée d'émotion, un album très réussi (succès critique et public fidèle à tous ses concerts) : "Samba Alla", sorti en 2002 sur Night & Day. On ne se lasse pas !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.