L'année 2018 a été riche en nouveautés musicales. Mais à côté des nouvelles sorties que vous avez vues et entendues partout, avez-vous repéré ces disques, chansons et artistes étonnants ?

Et vous, quels ont été vos coups de coeur musicaux de 2018 ?
Et vous, quels ont été vos coups de coeur musicaux de 2018 ? © Getty / Juice Images

Le nouvel album de Chris(tine and the Queens), le triomphe d'Angèle, le retour de Michel Polnareff, celui de Vanessa Paradis, le disque posthume d'Alain Bashung... cette année, le milieu de la musique n'a pas manqué d'actualités et de nouveautés. 

Mais à côté de ces événements qui ont souvent fait la une, notamment sur France Inter, 2018 a également été une année riche en curiosités, en sorties étonnantes, en reprises, ré-arrangements et remixes. Pour rattraper un possible retard sur la question, on fait le tour de ces pépites, plus ou moins indispensables. 

1 - Juliette Armanet chante... en japonais

Elle a été l'une des sensations musicales de 2017, et son succès ne s'est pas démenti en 2018 : après une victoire de la musique, une prestation remarquée au Festival de Cannes et une tournée à succès conclue par un album live, Juliette Armanet a sorti, fin novembre, un titre étonnant. Sous le titre "Hageshiku", elle reprend l'une de ses chansons, "A la folie", en japonais, pour les besoins du film Asako I&II (en salles le 2 janvier)

2 - Les Carpenters et A-Ha en version symphonique

Et si reprendre les grands standards à la sauce symphonique était la nouvelle tendance ? Après un album des Beach Boys avec le Royal Philharmonic Orchestra de Londres, début décembre, c'est un autre groupe culte, les Carpenters, qui se sont vu appliquer le même traitement. Les voix et instruments originaux sont toujours là, mais de nouveaux arrangements orchestraux viennent s'y ajouter. 

Et dans les années 80, c'est le tube "Take on me" de A-Ha qui a eu droit à sa version symphonique pleine de nouvelles fantaisies jouées par les cuivres et les cordes. On adore. 

3 - Véronique Sanson remixée

Surprise pour les fans de Véronique Sanson : juste après la sortie de son album de Duos Volatils en novembre dernier, le collectif de DJs Funky French League a publié un "EP" remixant plusieurs de ses chansons phares, dont la célèbre "Bernard's song", amputée de ses couplets, mais parfaite pour ressentir toute la puissance de la composition et de l'arrangement de ce titre. 

4 - L’electro du label Ed Banger façon "grande musique"

Pour fêter ses 15 ans, le label Ed Banger de Pedro Winter s'est offert un concert symphonique au Grand Rex. Les titres les plus emblématiques des artistes lancés par le producteur star de la French Touch, parmi lesquels on retrouve Breakbot, Justice, Cassius ou SebastiAn, sont réinterprétés dans des versions symphoniques qui seront aussi appréciables pour les connaisseurs de ces artistes que pour les oreilles fraiches. 

5 - Un album pour un chat (Oui, mais celui de Sophie Calle)

Quand votre chat de compagnie meurt, vous êtes triste, certes. Vous lui offrez une petite sépulture, à la rigueur. L'artiste Sophie Calle, elle, ne fait rien comme tout le monde : pour rendre hommage à son chat Souris (c'est son nom - enfin, ça l'était), elle a proposé à 35 artistes de composer une chanson sur le félin. Parmi celles et ceux qui se sont prêtés au jeu : Christophe, Alex Beaupin, Brigitte, Jean-Michel Jarre, Raphaël ou encore Feu! Chatterton.

6 - Isaac Delusion rencontre Eddy Mitchell

Révélation de la saison 2014-2015, le groupe Isaac Delusion, après la sortie de son deuxième album en 2017, est revenu cette année avec un titre pour le moins surprenant : une reprise d'un titre d'Eddy Mitchell, "Couleur menthe à l'eau". Sorti en avril, ce titre a tout d'une invitation à s'allonger et apprécier les tonalités suaves du groupe.

7 - Alex Lutz dans la peau d’un chanteur des 70s

Connaissez-vous le chanteur Guy Jamet ? Si ce n'est pas le cas, c'est normal : il n'existe pas. Guy Jamet, c'est en réalité Alex Lutz, qui s'est glissé dans la peau de ce chanteur vedette des années 70 pour ce faux documentaire intitulé "Guy", sorti cet été au cinéma. Et pour l'occasion, l'acteur-réalisateur a donné un répertoire à cet artiste fictif, dont son tube, "Dadidou", interprété avec Anne Marie (a.k.a Elodie Bouchez). 

8 - Les chansons du Nord dans un album de reprises

Après les albums de duos et les albums de reprises, voici les albums d'hommage aux régions françaises. Après le projet "Corsu Mezu Mezu" porté par Patrick Fiori en 2015, 2018 a vu apparaître "Les Gens du Nord", une compilation de chansons du nord de la France, qui mêle chansons traditionnelles en ch'ti et reprises de titres aussi emblématiques que "Les Corons". Derrière le micro et dans le désordre, on trouve Alain Souchon, Salvatore Adamo, Line Renaud, Arno, ou encore les Miss France venues du nord. 

9 - Phil Barney fait du rap (dans les années 80)

Si on vous dit "Phil Barney", il y a de grandes chances que vous pensiez avant tout à "Un enfant de toi", son slow à succès sorti en 1987. Mais le saviez-vous ? Avant cela, Phil Barney faisait partie de l'équipe qui a fondé Carbone 14, l'une des premières radios libres en France, dès 1981. Il est alors le premier à diffuser des musiques noires modernes venus des États-Unis, et tout particulièrement le rap. Sur des instrumentaux funky, il propose parfois lui-même ses textes rappés. Un morceau à retrouver sur la compil' irrésistible "France Chébran volume 2", consacrée aux prémices du rap en France.

10 - Le retour des Parisiennes et des Compagnons de la Chanson

Puisque le rétro semble ne jamais se démoder, pourquoi ne pas en remettre une couche ? Après un retour (tout relativement réussi) des Poppys en 2016, ce sont les Parisiennes qui sont revenus cette année sur scène. Exit Claude Bolling, c'est sous l'égide de Laurent Ruquier que les quatre nouvelles Parisiennes, Inna Modja, Arielle Dombasle, Mareva Galanter et Helena Noguerra, ont repris les principaux titres de leurs prédécesseuses.  

Et comme si tout cela ne suffisait pas, les Compagnons de la Chanson ("qui chantaient sur deux voix à neuf", d'après Eddy Mitchell) sont eux aussi revenus dans une version actualisée, "Les Nouveaux compagnons de la Chanson", en début d'année. Parmi eux, vous reconnaitrez peut-être Julien Dassin (le fils de) ou Philippe d'Avilla, ex-roi du monde

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.