J’ai toujours rêvé d’un concert qui ne soit passeulement un « concert d’oreilles » mais aussi un« concert d’yeux », où l’imagination du spectateurserait captée, amplifiée, stimulée aussi bien par lamusique que par le texte, la danse et l’image. Enigmaest cette forme inédite de concerts-spectacles oùtout est subordonné, comme dans un rêve, à unevision.Jean-François Zygel

De janvier à avril 2015, Jean-François Zygel fête sa neuvième saisonau Théâtre du Châtelet avec Enigma, une nouvelle série de troisconcerts-visions dont le programme ponctué de performancesd’artistes invités et mêlant musique instrumentale, chant, danse,théâtre, cinéma et vidéo demeure une surprise jusqu’au lever derideau.Chacun des spectacles imaginés par Jean-François Zygel est unetransposition musicale, scénique et visuelle d’une oeuvre littéraire.Après Lewis Carroll avec De l’autre côté du miroir, la série se poursuitle 1er mars avec 20 000 lieues sous les mers, une rêverie pianistiqueinspirée par le roman de Jules Verne.Les principaux protagonistes - le capitaine Nemo, le professeurAronnax, Conseil et Ned Land - sont incarnés par un chanteur, unacteur, un danseur contemporain venu du hip-hop, et Jean-FrançoisZygel au piano et au piano électrique Fender Rhodes. Un ensemblede treize saxophonistes accompagnés par le percussioniste virtuoseJoël Grare complète cette distribution et l’équipage du Nautilus.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.