Ils se nomment Ken Boothe, Cedric Myton des Congos, Lloyd Parks, Derajah, Var, Kiddus I, Steve Newland, Bo Pee, Kush et Winston McAnuff…

Winston McAnuff, Kiddus I, Ken Boothe et Cedric Myton (de gauche à droite)
Winston McAnuff, Kiddus I, Ken Boothe et Cedric Myton (de gauche à droite) © Baghir

Des figures mythiques de l’île de Marley et de jeunes musiciens fougueux se sont rassemblées à Kingston, pour exhumer l’essence de leur culture musicale. Ils ont enregistré en moins d'une semaine l''album "Inna de Yard - The Soul of Jamaïca" qui fait revivre la ferveur unique des voix et de la musique acoustique jamaïquaine.

Au sein du collectif Inna de Yard, Ken Boothe - un des plus grands soul men de Jamaïque - reprend un de ses titres, "Let The Water Run Dry", extrait de l'album Mister Rocksteady (1968). Il est; dans cette session enregistrée sur le vif, accompagné du trio vocal The Viceroys.
Découvrez en exclusivité le clip !

Vous n'avez jamais entendu la Jamaïque chanter comme ça.

►►► ALLER PLUS LOIN :

  • Inna de Yard - The Soul of Jamaïca, enregistré en plein air, sortira le 10 mars 2017 chez Chapter Two Records
  • Inna De Yard jouera en exclusivité à la Philhamornie de Paris le 22 avril 2017.
  • L''enregistrement de l'album a été filmé par le photographe et réalisateur Bernard Benant, qui a donné lieu à un mini film de 14 minutes, commenté par l’un des protagonistes historiques de la série, le chanteur culte Kiddus I. Il sera disponible en ligne à partir de janvier 2017.
"Inna de Yard - The soul of Jamaica" (album, couverture)
"Inna de Yard - The soul of Jamaica" (album, couverture) © Chapter Two
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.