En Occident, Il y’a quelque chose d’intemporel dans l’idée même d’une jeune femme qui chante avec sa guitare. Fatoumata Diawara se réapproprie cette image forte. Elle la transpose dans une époque nouvelle, dans une autre culture, donnant ainsi une perspective résolument africaine au concept d’auteure-compositrice-interprète. Son sourire radieux irrigue superbement son élégance. Elle mêle jazz et funk à un folk minimal. À travers une sensibilité pop instinctive, elle réinvente les rythmes rapides et les mélodies blues de son ancestrale tradition wassoulou. Au centre de sa musique, sa voix chaude et touchante, sa guitare rythmique et ses chansons magnifiquement mélodiques racontent avec force une vie bien remplie mais qui fut souvent difficile. Damon Albarn, Toumani Diabaté, Herbie Hancock et John Paul Jones sont quelques-uns des musiciens les plus connus qui ont succombé au charme musical évident de Fatou, dont la présence a illuminé les spectacles Africa Express, AfroCubism et le projet Imagine.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.