Fatou, un doux cri d’espoir, festif et fraternel par la nouvelle voix d’or malienne. TdB

Née en Côte d’Ivoire, ayant grandi au Mali, Fatoumata Diawara chante dans sa langue d’origine, écrit ses propres textes et sa musique. Elle vocalise à la frontière du chant traditionnel mandingue, d’un folk réinventé d’Afrique de l’Ouest, d’un blues pop, balancé et gai, jamais agressif, ni ténébreux... Fatou ponctue ses récits, son histoire, d’arpèges de cordes piquées à la guitare rappelant la kora, mêle le djembé à la batterie et la guitare jazz, rend hommage aux clandestins, frères qui ont péri en mer pour un ultime voyage vers la terre promise, aux enfants qui n’ont pas grandi avec leur parents, revendique le droit des femmes africaines à choisir leur conjoint, évoque avec pudeur le lourd sujet de l’excision... Des messages forts chantés au naturel par une diva aux pieds nus qui nous enchante !

Fatoumata Diawara chant, guitare, composition, Jean-Baptiste Ekoué Gbadoé batterie, Jean-Alain Hohy basse, Martin Grenier guitare, Corine Thuy-Thy choriste.

  • 14 / FR / Selestat (67) / Les Tanzmatten
  • 15 / FR / Briançon (05) / Theatre
  • 16 / FR / Le Mans / MLC Les Saulnières
  • 20 / FR / Toulouse (31) / Salle Nougaro
  • 21 / FR / Echirolles (38) / Theatre
  • 22 / FR / Maubec / La Gare
  • 23 / FR / St Ouen l'Aumone (95) / Theatre
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.