Edito du Directeur

Cela fait 25 ans que nous avons les yeux rivés sur la stratosphère chantante et sa myriade de constellations.

Nous y avons observé bon nombre d’étoiles filantes qui à peine identifiées étaient déjà mises sur orbite. Destins aléatoires dans le ciel nocturne où la loi de la gravitation est le plus souvent imposée par des gens affairés et avides de rendements immédiats. Durant ce quart de siècle, nous nous sommes davantage intéressés aux comètes, infatigables voyageuses qui viennent régulièrement nous livrer leurs élans créatifs au gré de continuités ou de ruptures. Elles ont certes connu des éclipses. Parfois de véritables crépuscules. Mais la traversée de ces épais nuages noirs a pu aussi les reconduire au zénith. Mais j’arrêterai là ma métaphore interstellaire au cœur de la galaxie des artistes.

Ceux que nous avons eu envie de réunir pour composer l’affiche de cette25ème édition ont en commun d’avoir inscrit leur travail dans la durée, en sachant parfaitement que la mécanique du succès n’a pas toujours à voir avec l’évidence du talent.

Logo
Logo © Festi'val de Marne

Vous retrouverez également ce que nous défendons inlassablement : l’attention particulière portée à l’écriture, les espaces ouverts aux débuts de parcours, les scènes partagées, la Journée des Initiatives Musicales Indépendantes, la programmation jeune public… Et quelques surprises que la lecture de ce copieux menu vous révélera. Mais l’inquiétude est pesante. Les crédits destinés à la transmission des savoirs fondent, l’action culturelle est fragilisée, les valeurs artistiques et intellectuelles vitales souvent sacrifi ées sur l’autel de la mondialisation. Comment prendre le temps de cheminer tout en mesurant l’urgence, de trouver les espaces pour faire ouvrir les yeux, s’indigner et résister ! Alors, n’en déplaise aux faiseurs de rois, sondeurs et autres proctologues de l’opinion, il existe bien une place pour un nouvel essor de la parole, pour que se déplient les mots jusqu’à ce qu’ils libèrent leur puissance de déflagrations, en marge de cette suffocante “ pensée du nombre ”.

La chanson est un genre à part entière, riche de nuances, véhicule d’idées et d’émotions. D’autant plus beau quand il facilite l’accès à la littérature et à la poésie. A travers notre programmation nous tentons de trouver un équilibre entre hier et aujourd’hui. La langue de Molière y occupe sa place naturelle. Forte, sans complexe et représentative de sensibilités diverses. Mais, à travers de lumineux interstices, vous pourrez goûter aux finesses de celles de Shakespeare ou d’Avéroès.

Un excellent Festival je vous souhaiteJean-Claude Barens, Directeur du Festi’Val-de-Marne

Soirée d’ouverture, hommage à Allain Leprest

Ambiance
Ambiance © Francis Vernhet

Pour une soirée d’anniversaire, peut-on rêver mieux que d’être entouré d’amis chers et d’écouter de belles chansons ?

Le merveilleux artisan qui ciselait ses chansons sur des nappes en papier, les offrant d’une voix ébréchée à faire pleurer les pierres, a laissé choir ses deux L sur le pont du départ. Fidèle compagnon, nous avions voulu une ouverture du 25 ème FestiVal-de-Marne autour de lui, entre amis. Il a décidé de nous laisser entre nous. Nous serons tous là le 1er Octobre pour lui rendre hommage et pour que son œuvre d’une insolente humanité continue à fleurir le cœur de ceux qui l’aiment et de ceux qui l’aimeront… Jean-Claude Barens Directeur du FestiVal-de-Marne

Les artistes viendront le 1er octobre autour d’Allain Leprest tels La Rue Ketanou, Melissmell, Loïc Lantoine, Véronique Pestel seront là et d’autres viendront les rejoindre à l’ Espace culturel André Malraux au Kremlin-Bicêtre .

Journée de clôture

L e Festi’V al -de-M arne est heureux de vous convier à célébrer ses noces d’argent ! L’hymen de la chanson et du Val-d e-Marne remonte au mois d’octobre 1987, sous le parrainage de Jean Ferrat et Michel Germa. Deux ans plus tard, le festival programmait une jeune chanteuse prometteuse, Juliette .

C’est avec une joie non dissimulée que nous l’accueillons cette année pour clore le 25e Festi’Val-de -Marne, dans son nouveau spectacle No Parano, où Juliette ne choisit pas entre Rive Gauche et Music-Hall, elle ne fait “ que c’qui lui plait ” !

Allain Leprest / Sanseverino / Yael Naim / Bertrand Belin / logo / Thomas Fersen
Allain Leprest / Sanseverino / Yael Naim / Bertrand Belin / logo / Thomas Fersen © Isabelle Labat-Castaing / Philippe Delacroix / Zoriah / Fest'val de Marne / Valérie Mathilde

En lever de rideau, les acrobates du duo La main s’affaire et le trublion de la chanson Wally nous dérouilleront les mirettes et les zygomatiques. Et pour ouvrir le bal, Gallina La Lupa nous fera guincher au son de sa “ musikapieds ” qui traverse les musiques du monde. Mais aussi tout au long du festival se produiront Anne Sylvestre , Sanseverino , Thomas Fersen , Yael Naim , Bertrand Belin et bien d’autres.

La JIMI

Cette année la 5ème JIMI se tiendra à Vitry, grâce à une fructueuse collaboration avec la direction de la culture de cette ville et notamment avec le “ SUB ”, cette nouvelle salle de musique. La participation de très nombreuses villes permettra de toucher les publics les plus larges, avec des tarifs d’entrées particulièrement accessibles. Venez à la 5ème édition de la JIMI pour vous rencontrer, vous rassembler et discuter pour, nous l’espérons, travailler ensemble et créer d’autres façons de mettre en relation artistes et publics tout en assurant l’existence artistique et économique des premiers.

Les premiers pas

Le Festi’Val de Marne donne sa chance aux jeunes talents. C’est un tremplin pour les nouvelles pousses de la chanson. Quelques artistes qui se produiront :Fab’M avec ses chansons papillonnantes, BATpointG avec ses chansons qui nous baladent dans un quotidien urbain et poétique, David Carroll , Mesparrow , Namassa Dioubate avec son groupe, Pauline Paris pour tomber sous le charme, Fanny Krie f et son univers rock-folk et I’m your man et ses chansons qui brillent comme des diamants.

Mesparrow / Namassa Dioubate / Pauline Paris
Mesparrow / Namassa Dioubate / Pauline Paris © Benjamin Roulet / festi'val de Marne / Al King

Exposition

Tourments et cris du cœur c’est le titre de l’exposition du photographe Francis Vernhet consacrée à Léo Ferré . A travers une quarantaine de clichés vous découvrirez toute la force du chanteur. A voir et à revoir à la Mezzanine de l’Hôtel du département à Créteil.

Que la fête commence !

Mots-clés :
Articles liés
Culture
La pop list de Paul Smith
20 septembre 2017
Musique
EXPO - le Punk a 40 ans
20 septembre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.