Gilles Verlant à Carpentras
Gilles Verlant à Carpentras © Maxppp / Cyril Hiely

Le journaliste musical belge, spécialiste du rock, de chanson française et de Gainsbourg en particulier, il officiait notamment sur France Bleu et France Info dans "La scandaleuse histoire du rock". Il est mort ce vendredi à 56 ans.

Les auditeurs de France Bleu connaissaient bien sa voix, et ils n'étaient pas les seuls. Gilles Verlant avait un timbre bien particulier, reconnaissable entre tous, et un ton bien décalé. Dans "La scandaleuse histoire du rock", il décryptait le parcours d'artistes, de groupes et de chansons, de Nirvana à Elvis Presley, des Beatles à Marvin Gaye, de Black Sabbath à Serge Gainsbourg.

Homme de musique, de télé, de radio

Gainsbourg, justement, était l'un de ses sujets d'étude favori. Il lui a consacré une biographie (autorisée par le chanteur lui-même) et avait même un petit rôle dans le film "Gainsbourg, vie héroïque" de Joann Sfar.

Gilles Verlant a aussi participé à des émissions cultes du petit écran, comme Rapido ou Nulle Part Ailleurs. Il y avait officié avec le groupe comique P.A.K.G., pour Pierre (Carles), Antoine (De Caunes), Karl (Zéro) et Gilles.

En decembre dernier, sur France Bleu 107.1. Gilles Verlant parlait à Franck Duret de sa passion pour le rock.

À la rentrée, Gilles Verlant avait lancé une nouvelle émission sur France Bleu, intitulée Pop Machine.

À écouter > Ce soir dans "Pop, etc.", Valli rediffusera l'émission du 12 décembre 2010 avec Gilles Verlant.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.