Décernés chaque année, les Grands Prix Sacem récompensent des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, membres de la Sacem.

Retrouvez les 14 lauréats en regardant plus de 2h de show avec des prestations live !

Suivez la cérémonie en direct dès 20h sur youtube

Ces prix illustrent la proximité qu’entretient la Sacem avec ses sociétaires, incarnant son engagement aux côtés de la création. Ils contribuent à la valorisation des différents répertoires et portent une dimension fédératrice au coeur de la filière.

Prix Spécial de la Sacem et Distinction numérique INA : Catherine Ringer

Entre Georges Brassens, Maria Callas et Lou Reed, la prêtresse définitive du rock en français invite depuis plus de 30 ans les fantômes de l’underground français. Entre le clair et l’obscur. Danseuse, chanteuse, comédienne, égérie du Paris underground des années 1980, Catherine Ringer n’a pas son pareil dans l’histoire de la chanson rock « à la française ». Figure de proue des Rita Mitsouko, fleuron du rock hexagonal sous perfusion anglo-saxonne, son sourire, sa verve et son anticonformisme ont déglingué avec une constance appuyée normes, codes et figures imposées du petit milieu rock. Bercée de glam rock et d’un music-hall tordu aux dimensions de ses fantasmes baroques, l’inclassable Ringer a traversé 30 ans de rock mais tient debout pour toujours. En groupe ou en solo, sur les albums des uns ou des autres mais surtout chez elle, dans cet ailleurs musical improbable peuplé de fées en haillons, d’artistes contemporains et de guitares électriques.Suite à la disparition de son compagnon Fred Chichin, en 2007, elle n’a délaissé ni le public, ni les Rita, ni le rock, continuant d’empiler avec une foi indéfectible ses chansons modernes entre réalisme rock et poésie trash ; des chansons pour le style, pour la beauté du geste, presque. Vivante, vivace et indomptable, Officier des Arts et des Lettres mais avant tout Grand commandeur du rock’n’roll, la tornade révolutionnaire Ringer évolue pour toujours hors des clichés et des consensus mous, revisite la pop, le rock ou l’électro sous le feu de cette cool frénésie qui n’existait pas avant elle. Les Rita Mitsouko, et plus encore…

De gauche à droite et de haut en bas :  Anaïs, Sexion d'assaut, Eric Tanguy, Richard Bona, Fabien Waksman, Tiken Jah Fakoly, Cat
De gauche à droite et de haut en bas : Anaïs, Sexion d'assaut, Eric Tanguy, Richard Bona, Fabien Waksman, Tiken Jah Fakoly, Cat © Sacem

Le palmarès de cette édition 2012 est :

Grand Prix de la chanson française : Camille Grand Prix du jazz : Richard Bonar Grand Prix de l’auteur-réalisateur de l’audiovisuel : Gilles Amado Grand Prix des musiques du monde :Tiken Jah Fakoly Grand Prix du répertoire Sacem à l’export : Gipsy Kings Grand Prix de l’humour : Roland Magdane Prix Francis Lemarque : Anaïs Grand Prix de la musique pour l’image : Eric Demarsan Grand Prix de l’édition musicale : Universal Music Publishing Group / Jean-Philippe Allard Grand Prix de la musique symphonique (carrière) :Eric Tanguy Grand Prix de la musique symphonique (jeune compositeur) : Fabien Waksman Grand prix des musiques électroniques : Justice Prix Rolf Marbot de la chanson de l’année : « Avant qu’elle parte » Sexion d'Assaut

  • Légende mosaïque, de gauche à droite et de haut en bas : Anaïs , Sexion d'assaut, Eric Tanguy, Richard Bonar, Fabien Waksman, Tiken Jah Fakoly , Catherine Ringer, Gilles Amado, Justice , Camille, Eric Demarsan , Jean-Philippe Allard , Roland Magdane , Gipsy Kings.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.